dénantir

(Mot repris de dénantîtes)

DÉNANTIR

(dé-nan-tir) v. a.
Enlever à une personne ce dont elle était nantie.
Se dénantir, v. réfl. Abandonner des nantissements. Par extension, se dépouiller de ce qu'on a. Ils se sont complétement dénantis.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Quant de si hault honneur je me trouve desnanti [, Perceforest, t. III, f° 37]

ÉTYMOLOGIE

  • Dé.... préfixe, et nantir.

dénantir

DÉNANTIR. v. tr. T. de Jurisprudence. Dépouiller quelqu'un de ce dont il était nanti, des valeurs, des gages, des nantissements qu'il avait entre les mains. Il avait un très bon gage, mais il a fait l'imprudence de s'en dénantir, ou, absolument, de se dénantir.