déni

(Mot repris de dénis)
Recherches associées à dénis: dénie

déni

n.m. [ de dénier ]
Refus d'accorder ce qui est dû.
Déni de justice,
refus de rendre justice à qqn : Ce licenciement est un déni de justice une injustice

DÉNI

(dé-ni) s. m.
Action de nier.
Le déni que fait le ministre d'avoir consenti au port des armes [BOSSUET, Var. 5e disc. § 29]
Terme de jurisprudence. Refus d'une chose due. Déni d'aliments. Déni de justice, manquement d'un juge à rendre la justice qu'on lui demande, soit par refus, soit par négligence. Dans le langage général, déni de justice, se dit de tout refus d'accorder à quelqu'un ce qui lui est dû.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Deny d'obeissance [D'AUB., Vie, LXXXIV]
    Deni ou denie de justice ou de droit, c'est quand le seigneur justicier ou ses officiers refusent à faire justice aux parties litigantes [LAURIÈRE, Gloss. du droit français.]

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. DÉNIER.

déni

DÉNI. n. m. Action de dénier un fait. Il a vieilli dans cette acception. On dit plutôt DÉNÉGATION.

Il est surtout usité en termes de Jurisprudence et signifie Action de dénier ce qui est dû. Lorsqu'un fils refuse de nourrir son père, c'est déni d'aliments. Lorsqu'un juge refuse de prononcer sur une requête, c'est déni de justice.

Déni de justice se dit aussi plus généralement de Tout refus d'accorder une chose juste.

déni


DÉNI, s. m. [1re é fer.] Il ne se dit plus qu'au Palais: Déni de Justice, de renvoi, d'alimens, etc. Refus. Bossuet a employé déni tout seul. "À~ une allégation sans preuve on oppose un simple déni. — Il signifie, parole par laquelle on nie: mais il n'est point d'usage dans ce sens et dans cet emploi. On ne dit pas non plus négation, ni dénégation. L' un de ces mots manque à la Langue.

Synonymes et Contraires

déni

nom masculin déni
Refus d'un droit.
Traductions

déni

denial

déni

拒否

déni

거부

déni

[deni] nm
déni de justice → denial of justice