dénoué, ée

DÉNOUÉ, ÉE

(dé-nou-é, ée) part. passé.
Dont le nœud est défait Une ceinture dénouée.
Fig. Qui s'est débarrassé de quelque obstacle. Le corps de cet enfant dénoué par l'exercice et par le séjour à la campagne. La langue dénouée par l'intérêt.
Quand sa langue sera dénouée, sa poitrine plus forte et l'habitude de lire plus grande [FÉN., Éduc. des filles, ch. V]
Qui a un débrouillement, un dénoûment. Une intrigue heureusement dénouée. Pièce mal dénouée.