départ

1. départ

n.m. [ de l'anc. fr. departir, s'en aller ]
1. Action de partir ; moment où l'on part : Éloignez-vous de la bordure du quai au moment du départ du train démarrage ; arrivée sur le point de partir
2. Fait de quitter un emploi, une fonction : Le directeur exige le départ de ce cadre démission, licenciement, renvoi ; embauche, engagement
Point de départ,
commencement.

2. départ

n.m. [ de départir ]
Faire le départ de ou entre deux choses,
Sout. bien les différencier : Faire le départ entre l'essentiel et le superflu.

DÉPART

(dé-par ; le t ne se lie pas : un dé-par inattendu ; au pluriel, des dé-par inattendus ; quelques-uns lient l's : des dé-par-z inattendus) s. m.
Action de partager, séparer, trier. Il y a dans les contes de fée une princesse malheureuse à qui on commande dans un grand tas de blé et d'avoine de faire le départ de ces grains. Terme de chimie. Opération par laquelle on sépare certains métaux et, en particulier, l'or et l'argent, d'autres substances métalliques, par l'emploi de certains acides. Eau de départ, ancien nom de l'eau régale.
Fig. Action de séparer, de distinguer. Faire le départ entre les diverses attributions.
Action de partir.
Dans l'ombre de la nuit cache bien ton départ [CORN., Cid, III, 4]
Demain elle entendra ce peuple furieux Me venir demander son départ à ses yeux [RAC., Bérén. III, 1]
Quoi ! ce départ n'est donc qu'un cruel stratagème ? [ID., ib. V, 5]
Gardez que ce départ ne leur soit révélé [ID., Iphig. IV, 10]
Être sur son départ, être sur le point de partir.
Quoiqu'il fût sur son départ [HAMILT., Gramm. 9]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Quelques pantagruelistes modernes, evitans le labeur des mains que seroyt à faire tel depart [triage], usent de certains instrumens [RAB., Pant. III, 49]
    Quant je pense es prodiges lesquels veismes apertement cinq ou six jours avant son depart [ID., ib. IV, 27]
    Mort pourra bien du corps faire depart ; Mais nul malheur n'aura jamais puissance De mettre un cœur des deux autres à part [, Les Marguerites de la Marguerite, f° 368, dans LACURNE]
    Chascun eut son depart et quartier [, Mém. de Ch. IX, t. I, f° 333, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. DÉPARTIR. Départ signifie proprement partage ; et de là vient sans peine le sens de s'éloigner d'un lieu. Pour départ dans le sens d'action de partir, l'ancien français disait departie.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    DÉPART. Ajoutez :
    Terme de turf. L'instant où le starter donne le signal du départ en abaissant le drapeau qu'il tient à la main.
  • Faux départ, se dit quand un ou plusieurs chevaux devancent le signal.

départ

DÉPART. n. m. Action de partir. Le jour du départ. Avancer, hâter, retarder son départ. Faire des préparatifs de départ. Départ subit. En termes de Courses, Faux départ, Celui où les chevaux ne partent pas ensemble. Avoir un bon départ, Bien partir, partir dans de bonnes conditions. Donner le départ, Faire le signal du départ.

Être sur son départ, Être près de partir.

En termes de Balistique, DÉPART signifie Sortie d'un projectile hors de l'instrument qui le lance, sous l'action d'un agent de propulsion. Ligne de départ, Ligne suivant laquelle un projectile se met en mouvement.

départ

DÉPART. n. m. Action de départir, de séparer une chose d'une autre. Faire le départ entre diverses attributions. Faire dans un livre le départ du bon et du mauvais.

Il se dit spécialement, en termes de Chimie, de la Séparation des éléments dans les alliages métalliques et plus particulièrement dans les alliages de métaux précieux. Le départ de l'or d'avec l'argent se fait à l'aide de l'acide nitrique ou de l'acide sulfurique.

depart

Depart et esloignement, Abscessus, Abscessio.

Depart de ceste vie, Excessus e vita.

départ


DÉPART, s. m. [Dépar; 1reé fer. le t final ne se prononce pas.] Action de partir. "Le jour du départ; avant, après son départ. Le départ du courrier. — Être sur son départ (st. famil.) être près de partir.

Synonymes et Contraires

départ

nom masculin départ
1.  Moment où l'on part.
2.  Fait de quitter une fonction.
3.  Début d'une activité.
Traductions

départ

Abfahrt, Abgang, Abreise, Abzug, Abflug, Abmarsch, Anfang, Beginndeparture, start, sailing, going, beginning, parting, outsetvertrek, start, begin, uittocht, (het) weggaan, aftreden, halte, ontslag, vertrekpunt, afrit, afvaartהינטשות (נ), הסתלקות (נ), התחפפות (נ), התקפלות (נ), זינוק (ז), נשירה (נ), עזיבה (נ), פרישה (נ), צאת (ז), הִתְקַפְּלוּת, פְּרִישָׁה, צֵאת, עֲזִיבָה, הִסְתַּלְּקוּתafvaart, vertrekafrejse, afgang, begyndelse, startforiro, forveturosalida, comienzo, partidakepergianpartenza, dipartita, inizioavreise, avgang, innledning, startpartida, começo, inícioplecareαναχώρηση, αποχώρηση, εκκίνηση, έναρξηبَدْء, مُستَهلّ, مُغادَرَةodlet, začátekalku, lähtöodlazak, početak出発, 最初, 開始시작, 출발odjazd, początekначало, отправлениеavgång, början, startการเริ่ม, การเริ่มต้น, การออกเดินทางbaşlangıç, kalkışphần đầu, sự bắt đầu, sự ra đi出发, 开始, 开端заминаване (depaʀ)
nom masculin
1. fait de partir départ de Paris
2. au début
origine

départ

[depaʀ] nm
(le moment de partir)departure
Le départ est à onze heures quinze → Departure is at 11.15.
Au moment du départ, nous → Just as we were leaving, we ...
à son départ → when he left
Je lui téléphonerai la veille de son départ → I'll phone him the day before he leaves.
(sur un horaire)departure
(le fait de quitter) [émigrants, collaborateur] → departure
Le départ de ces dirigeants ne peut qu'affaiblir l'entreprise → The fact that these managers are leaving can only weaken the company.
(SPORT)start
[itinéraire] → start
un nouveau départ (fig) → a fresh start
(autres locutions) au départ (= au début) → initially, at the start
courrier au départ → outgoing mail