dépaver

(Mot repris de dépava)

dépaver

v.t.
Enlever les pavés de : Dépaver une avenue paver

DÉPAVER

(dé-pa-vé) v. a.
Ôter le pavé. On dépave les boulevards. Se dépaver, v. réfl. Être dépavé. Bientôt les rues se dépavent, des barricades s'élèvent.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    On eust donné commission aux femmes de depaver les rues [PARÉ, t. III, p. 706]

ÉTYMOLOGIE

  • Dé.... préfixe, et paver.

dépaver

DÉPAVER. v. tr. T. d'Arts. Dégarnir de pavés. Un débordement a dépavé la chaussée. Faire dépaver une cour, la route.

dépaver


DÉPAVER, v. a. [1re et 3eé fer. l'a est long devant l'e muet: il dépâve, il dépâvera.] Ôter le pavé: il ne se dit point du pavé qu'on ôte, mais des lieux où on l'ôte. "Les charrois ont dépavé le grand chemin. "Dans le temps des sièges, on dépave les rûes, pour éviter les éclats des bombes.

Traductions

dépaver

[depave] vt → to remove the cobblestones from