dépayser

(Mot repris de dépayserait)

dépayser

[ depeize] v.t.
1. Faire changer de pays, de milieu, de cadre : Un séjour à la montagne la dépaysera.
2. Désorienter en changeant les habitudes : Les accents de nos régions dépaysent les téléspectateurs déconcerter, dérouter, troubler
3. Dans la langue juridique, faire instruire une affaire par une autre cour : Dépayser un dossier.

DÉPAYSER

(dé-pè-i-zé) v. a.
Faire changer de pays, de lieu. Par extension,
c'est dépayser un homme mal à propos, que de vouloir, après sa mort et sans sa participation, tourner un nom qui doit lui être propre en un nom tout différent et qui lui sera toujours étranger, [, Auteurs déguisés, p. 338]
Fig.
Ils essayent de civiliser la doctrine en la dépaysant du collége [BALZ., liv. VII, lett. 49]
Faire qu'une personne ne puisse retrouver son chemin. Les sinuosités de la route le dépaysèrent tellement qu'il ne savait plus où il était. Fig. Faire prendre le change, détourner de la voie.
Il ne manqua pas de se munir de circonspection et d'égards pour dépayser le public, mais le public n'est pas si sot qu'on pense [HAMILT., Gramm. 10]
Il se dit aussi de choses auxquelles on donne une apparence qui les masque.
Voilà donc ce cher paquet, le voilà ; vous avez très bien fait de le déguiser et de le dépayser un peu [SÉV., 391]
Nous étions convenus d'un secret entier qui nous faisait cacher nos conversations et les dépayser [SAINT-SIMON, 15, 172]
Il n'y aurait qu'à faire mettre dans les gazettes que V. M. va à Spa pour dépayser les nouvellistes [VOLT., Roi de Prusse, 14]
Mettre une personne sur un sujet nouveau pour elle, sur des matières auxquelles elle n'est point préparée.
Se dépayser, v. réfl. Quitter son pays.
Que mon cœur fut navré ! je ne vis plus pour elle d'autre ressource que de se dépayser [J. J. ROUSS., Conf. VIII]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Chi [ici] parolle de chiaus [ceux] ki sunt despaïsié [PIERRE DE FONTAINE, ch. 17, dans DU CANGE, dispatriare.]
    Or sachiés ke cil ki sunt despaïsié [bannis], ki sunt restabli, il sunt restabli en quatre coses : la premiere.... [ID., ib.]
  • XVIe s.
    On connoist toujours de quelle nation est un homme, ou par le langage, ou par sa façon de vivre ordinaire, ou par l'habillement, ou bien par quelque trait naturel de son ramaige qui lui eschappe quand il s'oublie, pour quelque depaysé qu'il soit [CARLOIX, II, 1]

ÉTYMOLOGIE

  • Dé.... préfixe, et pays ; picard, dépoysé.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    DÉPAYSER. Ajoutez :
    Fig. Dépayser le sujet d'une œuvre dramatique, le transporter dans un autre pays.
    Comme j'ai entièrement dépaysé les sujets pour les habiller à la française [CORN., le Menteur, au lecteur.]

dépayser

DÉPAYSER. v. tr. Faire sortir quelqu'un d'un pays, pour qu'il en habite un autre. C'est un jeune homme qui se perd où il est : il faudrait le dépayser. Il l'avait dépaysée, espérant lui faire oublier ses chagrins. Cette famille s'est dépaysée.

Il signifie par extension Dérouter, désorienter quelqu'un de façon qu'il ne sache plus où il est. Le pauvre homme était si complètement dépaysé, qu'il lui eût été impossible de retrouver son chemin.

Fig., Se trouver dépaysé dans une société, Y rencontrer un grand nombre de visages nouveaux, de personnes qu'on ne connaît pas; ne pas s'y trouver à sa place. On dit, dans un sens analogue, Être dépaysé dans un sujet, dans certaines matières où l'on est incompétent.

dépayser


DÉPAYSER, v. act. [Dépé-izé; 1re, 2e et dern. é fer.] Dans une édition de Trév. on écrit dépaïser; mais cette ortographe induirait à prononcer dépa-ïzé, contre l'usage. Voy. A, au commencement. = Dépayser, au propre; c'est tirer quelqu'un de son pays et le faire pâsser dans un âutre. "Il n'a pas le mauvais accent de sa Province, parce qu' on l'a dépaysé de bonne heure. — Au figuré, détourner l'esprit de ce qui pourrait faire deviner ce qu'on veut tenir caché. "Il a changé toutes les circonstances de cette Histoire, pour dépayser ceux qui l'entendoient. — L'Ab. Laugier, parlant des conditions du problème d'un nouvel ordre d'architectûre, finit par dire. "Il faut qu'en considérant le tout ensemble, le spectateur acoutumé aux ordres dorique, ionique et corinthien, se trouve véritablement dépaysé, sans toutefois être égaré.

Synonymes et Contraires

dépayser

verbe dépayser
1.  Faire changer de pays.
déraciner, désacclimater.
Traductions

dépayser

befremdet

dépayser

[depeize] vt (= désorienter) → to disorientate (= changer agréablement) → to give a change of scenery to