dépeint, einte

DÉPEINT, EINTE

(dé-pin, pin-t') part. passé de dépeindre
Narbas leur est dépeint comme un traître, un transfuge [VOLT., Mérope, I, 4]