dépenaillé, ée

Recherches associées à dépenaillé, ée: débraillé, paria, penaille, repoussoir

DÉPENAILLÉ, ÉE

(dé-pe-nâ-llé, llée, ll mouillés, et non dé-pe-nâ-yé) adj.
Qui est en haillons. Dont la mise est tout à fait négligée, dans un désordre extrême. Il est sale et tout dépenaillé. Fig. Visage dépenaillé, visage flétri. Fortune dépenaillée, fortune en désarroi. Ce mot est du langage familier.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Leurs grands panaches blancs et noirs, tout brisés et depenaillés de coups [SULLY, dans le Dict. de DOCHEZ.]

ÉTYMOLOGIE

  • Dé.... préfixe, et un dérivé (penaille) de l'ancien français pene ou pane, drap, étoffe. L'ancien français disait despené, despané, mis en lambeaux. La finale aille, ailler, est presque toujours péjorative. Voy. PENAILLON.