déprimé, ée

DÉPRIMÉ, ÉE

(dé-pri-mé, mée) part. passé.
Mis plus bas. Le sol déprimé en cet endroit. Terme didactique. Il se dit des parties du corps dont la forme est aplatie. Une tumeur déprimée a le centre peu saillant. Cet oiseau a le bec déprimé. Un front déprimé.
Terme de botanique. Tige déprimée, tige qui est couchée. Rameaux déprimés, rameaux abaissés vers la terre. Déprimé indique aussi un corps globuleux qui semble avoir été aplati par pression de haut en bas. Graine déprimée.
Terme de médecine. Pouls déprimé, pouls faible qui disparaît sous la moindre pression du doigt.
Fig. Mis au-dessous du mérite réel, de la valeur réelle. Cet auteur déprimé par les critiques. Dans un sens analogue, en parlant des choses. Les vertus déprimées et les vices honorés.
S. m. plur.Terme de zoologie. Les déprimés, tribu de la famille des coléoptères, à courts élytres, comprenant ceux qui ont le corps aplati de haut en bas.