déraciné, ée

DÉRACINÉ, ÉE

(dé-ra-si-né, née) part. passé.
Dont les racines ont été arrachées de terre.
Des arbres aussi anciens que le monde sont déracinés, ou leurs débris dispersés [RAYNAL, Hist. phil. X, 5]
Fig. Une opinion déracinée par la parole et par les livres.
Le plus noble orgueil y germa sur les débris de la vanité déracinée [J. J. ROUSS., Conf. IX]