dérouiller

(Mot repris de dérouillerions)

dérouiller

v.t.
1. Enlever la rouille d'un objet.
2. Fam. Dégourdir, réveiller : Dérouiller ses jambes engourdir exercer
3. Fam. Donner des coups à : Il a dérouillé son adversaire battre, frapper
v.i. Fam.
1. Souffrir vivement : Son coup de soleil la fait dérouiller.
2. Recevoir des coups : S'il t'attrape, tu vas dérouiller !

DÉROUILLER

(dé-rou-llé ; ll mouillées, et non dé-rou-yé) v. a.
Enlever la rouille. Dérouiller des armes.
Fig. et familièrement, faire montre de quelque connaissance mise depuis longtemps en oubli.
Qu'il y aurait un beau gémissement à faire là-dessus, qui me ferait encore dérouiller du latin et des passages ! [SAINT-SIMON, 299, 113]
Instruire, façonner, polir quelqu'un. L'air du monde dérouille l'esprit.
Se dérouiller, v. réfl. Perdre la rouille. Le fer se dérouille par le frottement. Fig. Se remettre au fait d'une chose qu'on a jadis apprise, pratiquée, etc. Il y a longtemps qu'il n'a vu de latin ; il aurait besoin de se dérouiller. Se façonner, se polir. Ce jeune homme commence à se dérouiller.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Le baignier [l'épervier], qui le fait avancier, desrouillier et mettre à point ses plumes [, Ménagier, III, 2]
  • XVIe s.
    L'aise y sema les vices, comme la chaleur les serpents ; la roine de Navarre eut bien tost desrouillé les esprits, et fait rouiller les armes [D'AUB., Hist. II, 344]

ÉTYMOLOGIE

  • Dé.... préfixe, et rouille.

dérouiller

DÉROUILLER. v. tr. Débarrasser de la rouille. Dérouiller des armes. Dérouiller des revolvers. Le fer se dérouille peu à peu lorsqu'on le manie souvent.

Figurément, il signifie Remettre une personne ou une de ses facultés physiques ou intellectuelles dans son état antérieur, ou quelqu'un de ses organes en état de fonctionner normalement. Il n'écrivait plus depuis un certain temps, il a fallu le dérouiller ou qu'il se dérouille. Il a fini par se dérouiller. Se dérouiller les jambes par la marche. Se dérouiller la mémoire.

Par extension et familièrement, il signifie encore Faire sortir de l'ignorance ou de la grossièreté. Le commerce du monde l'a promptement dérouillé.

dérouiller


DÉROUILLER, v. a. [Dé-rou-glié; 1re et dern. é fer.: mouillez les ll: devant l'e muet, l'ou est long: Il déroûille, il droûillera, etc.] Ôter la rouille de dessus le fer. "Dérouiller des armes. "Le fer se dérouille peu à peu, à force d'être manié. = Au figuré, façoner, polir. "Les bones compagnie dérouillent un jeune homme, lui déroûillent l'esprit. "L' esprit se dérouille dans le comerce du monde.

Synonymes et Contraires

dérouiller

verbe dérouiller
Populaire. Donner des coups à.
Traductions

dérouiller

entrosten, etwas durchmachen, etwas einstecken, prügeln, sich vom Rost befreien, wieder fit sein, wieder in Schwung bringen

dérouiller

[deʀuje] vi → to get a hammering > [deʀuje] vpr/vt
se dérouiller les jambes → to stretch one's legs