désétablissement

DÉSÉTABLISSEMENT

(dé-zé-ta-bli-se-man) s. m.
Action de désétablir.
Action d'ôter ses priviléges légaux à l'Église anglicane.
Le sacerdotalisme s'habitue à l'idée du désétablissement, qui le délivrerait de l'opposition des latitudinaires et des évangéliques [J. MILSAND, Rev. des Deux-Mondes, 15 sept. 1874, p. 382]