désaccoutumer

(Mot repris de désaccoutumons)

désaccoutumer

v.t.
Sout. Faire perdre une habitude à qqn : Elle veut désaccoutumer son enfant de sucer son pouce déshabituer ; accoutumer, habituer

se désaccoutumer

v.pr.
(de) Se défaire d'une habitude : Il boit du thé pour se désaccoutumer du café se déshabituer ; s'accoutumer, s'habituer

DÉSACCOUTUMER

(dé-za-kou-tu-mé) v. a.
Faire perdre une coutume, une habitude. L'oisiveté l'avait désaccoutumé de faire aucun effort.
En vain de son train ordinaire On le [naturel] veut désaccoutumer : Quelque chose qu'on puisse faire, On ne saurait le réformer [LA FONT., Fabl. II, 18]
La mortification lui rend la mort familière, le déta - chement des plaisirs le désaccoutume du corps ; il n'a point de peine à s'en séparer [BOSSUET, Or. fun. Bourgoing.]
Se désaccoutumer, v. réfl. Perdre l'habitude.
Il faut se désaccoutumer de souhaiter quelque chose [SÉV., 144]
Je souhaite de tout mon cœur que vous ne vous désaccoutumiez ni de m'ecrire ni de me parler [MAINTENON, Lett. au card. de Noailles, 9 janv. 1704]
L'incrédule, qui a secoué le joug de la foi, se désaccoutume bientôt du joug de l'obéissance [MASS., Or. fun. Dauphin.]
Comme la raison s'accoutume à examiner, elle se désaccoutume de croire [ID., Panég. St Thomas.]
Absolument.
Le commandeur : on s'est accoutumé. - D. Japhet : qu'on se désaccoutume [SCARRON, D. Japhet, III, 4]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Jà ne me puist aidier li Peres qui ne ment, Se je ne descoutume, ains mon departement, Ce servaige villain, qu'ensi honnist la gent [, Baud. de Seb. VIII, 888]
  • XVIe s.
    Celui qui par delicate paresse desdaigne ou desaccoustume d'employer ses mains à frotter son propre corps [AMYOT, Alex. 72]

ÉTYMOLOGIE

  • Dés.... préfixe, et accoutumer.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • DÉSACCOUTUMER. - HIST. Ajoutez : XIIe s.
    En dous manieres desaconstumet li irors blecie lo corage à posseir : la promiere.... [, li Dialoge Gregoire lo pape, 1876, p. 366]

désaccoutumer

DÉSACCOUTUMER. v. tr. Éloigner quelqu'un de ce qu'il a coutume de faire. On aura bien de la peine à le désaccoutumer de mentir. Il se désaccoutume du jeu. Il s'est désaccoutumé de flâner.
Synonymes et Contraires

désaccoutumer (se)

verbe pronominal désaccoutumer (se)
Littéraire. Perdre une habitude.
Traductions

désaccoutumer

גמל (פ'), גָּמַל

désaccoutumer

svezzare