désaltéré, ée

DÉSALTÉRÉ, ÉE

(dé-zal-té-ré, rée) part. passé.
Dont la soif est apaisée.
Dans son sang inhumain les chiens désaltérés [RAC., Athal. I, 1]
Monstres désaltérés dans le sang des mortels [VOLT., Alz. II, 2]