désastre

désastre

n.m. [ de l'it. disastrato, né sous une mauvaise étoile ]
1. Événement funeste qui a des conséquences graves : Ces inondations furent un désastre pour les habitants calamité, catastrophe, tragédie ; aubaine, chance
2. Échec total ; débâcle : L'entreprise veut éviter un désastre financier faillite, ruine
3. Fam. Chose déplorable : Son discours a été un désastre.

DÉSASTRE

(dé-za-str') s. m.
Infortune très grave.
Mais de qui savez-vous ce désastre si grand ? [CORN., Nicom. V, 8]
Les siens en ce désastre, à force de ramer, L'éloignent de la rive et regagnent la mer [ID., Pomp. II, 2]
Les désastres d'Othon ainsi que moi vous frappent [ID., Othon, V, 5]
D'où vient que les mêmes hommes qui ont un flegme tout prêt pour recevoir indifféremment les plus grands désastres, s'échappent et ont une bile intarissable sur les plus petits inconvénients ? [LA BRUY., XI]
L'escadre sur laquelle il est a souffert mille désastres [J. J. ROUSS., Hél. IV, 1]
Je ne sais s'il en avait véritablement le projet ; mais, quand il l'aurait eu, mes désastres m'auraient empêché d'en profiter [ID., Confess. XI]
Le maréchal de Contades montrait de sa main le plan de campagne et le désastre de Minden [MARMONTEL, Mém. IX]
La vieillesse, les maladies, les blessures, tous les désastres de l'humanité étaient rassemblés sous mes yeux [STAËL, Delph. part. V, lett. 2]
Une vaste flamme s'élevait en tourbillonnant, couvrait Smolensk et la dévorait tout entière avec un sinistre bruissement ; un si grand désastre, qu'il crut son ouvrage, effraya le comte de Lobau [SÉGUR, Hist. de Nap. VI, 4]
Déconfiture d'un commerçant.

SYNONYME

  • DÉSASTRE, CALAMITÉ, CATASTROPHE. L'étymologie indique ici, comme cela arrive souvent, la nuance fondamentale : la calamité est, d'origine, un fléau qui ravage les moissons, de là un fléau naturel. Le désastre est l'influence d'un astre qui cesse d'être favorable, c'est un revers, un malheur infligé par la fortune. La catastrophe est un renversement sens dessus dessous. Une peste, une inondation est une calamité. L'incendie d'une ville, considéré en soi, est un désastre, non une calamité ; mais il devient une calamité pour tous ceux qui y ont perdu toutes leurs ressources. La catastrophe est un désastre qui produit dans un ordre de choses, dans l'existence d'un individu, etc. un bouleversement complet ou une fin violente : la catastrophe de Fouquet sous Louis XIV. Il est encore une différence que l'on peut indiquer, c'est que la catastrophe ne se prend pas en général comme les deux autres mots, mais demande à s'appliquer à un objet : l'invasion des barbares fut une catastrophe pour l'empire romain ; on ne peut pas dire qu'elle fut une catastrophe en général. On dirait plutôt dans ce sens qu'elle fut une calamité ou un désastre. Il faut ajouter que la catastrophe est toujours instantanée ou à peu près, et qu'enfin elle peut être heureuse ou malheureuse, quoiqu'elle s'entende presque toujours dans ce dernier sens.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Les desastres militaires.... [LANOUE, 328]
    Il lui survint un desastre inopiné, qui renversa son dessein [ID., 665]

ÉTYMOLOGIE

  • Dés.... préfixe, et astre dans le sens de bonne fortune ; provenç. desastre ; espagn. desastro ; ital. disastro.

désastre

DÉSASTRE. n. m. Événement funeste, grand malheur, ou les Effets qui en résultent. C'est un grand, un affreux désastre pour cette famille, pour ce pays. La perte de cette bataille fut un désastre. La mort du chef de famille fut un désastre irréparable.

desastre

Desastre, Infortunium.

desastré

Desastré, id est, Infortuné. De mes amours le desastré malheur. Pasquier. Ma desastre fortune. Pasquier.

désastre


DÉSASTRE, s. m. DÉSASTREUX, EûSE, adj. *DÉSASTREûSEMENT, adv. [Dézas-tre, treû, treûze, zeman; 1re é fer. 3e lon. aux trois derniers.] Désastre, Accident funeste, malheur. Désastreux, Funeste, malheureux. Désastreûsement, d'une manière désastreûse. "C'est un grand désastre pour cette famille, pour ce pays. "Évènement désastreux, guerre désastreûse.
   Rem. 1°. Trév. en 1704, traitait désastreux de vieux mot. On l'a rajeuni. Suivant l'Académie, il n' a d'usage que dans la poésie et dans le style soutenu. Mais elle n'a pas consulté le goût moderne. Cet adjectif est fort à la mode, et embellit fort le jargon précieux. On l'emploie moins dans son acception ordinaire que dans le sens de mauvais, détestable, etc. quel chant désastreux, quelle musique désastreûse! "Il chante, il écrit désastreûsement. Cet adverbe est un néologisme qui contribue à enrichir la langue, ou plutôt le langage des petites maîtresses.
   2°. DÉSASTREUX ne se dit point des persones. Il a le sens actif, et non pas passif. Il se dit des chôses qui produisent les malheurs, et non pas des hommes qui les éprouvent. *"L'Auteur (J. J. Rouss.) toujours ami du merveilleux et de la singularité, fait partir le désastreux Époux à pied et sans argent. Journ. de Mons. sur le Suplément à l'Emile.

Synonymes et Contraires

désastre

nom masculin désastre
1.  Événement funeste.
2.  Défaite militaire.
3.  Échec total.
banqueroute, faillite, krach, naufrage, ruine -familier: fiasco, four -populaire: flop.
Traductions

désastre

Katastrophedisaster, catastrophe, decay, calamity, destruction, ruincatastrofe, ramp, onheil, debâcle, ondergang, verval, fiasco, mislukking, rampspoedאסון (ז), מפלה (נ), מתלאה (נ), פגיעה רעה (נ), פגע (ז), קטסטרופה (נ), אָסוֹן, פֶּגַעcatàstrofekatastrofe, forfaldkatastrofo, ruiniĝobaja, catástrofe, decadencia, desastrecatastrophadesastre, catástrofeбедствие, бедаkatastrofafet, felaketdisastro, catastrofe, sconquassoكارِثَةpohromaκαταστροφήkatastrofikatastrofa災害재난katastrofekatastrofaความหายนะthảm họa灾难бедствие災難 (dezastʀ)
nom masculin
catastrophe un désastre écologique

désastre

[dezastʀ] nmdisaster