désemprisonner

DÉSEMPRISONNER

(dé-zan-pri-zo-né) v. a.
Mettre hors de prison, cesser de tenir en prison. Par extension, faire sortir quelqu'un d'un lieu où il était retenu malgré lui. Maintenant nous vous désemprisonnons. Se désemprisonner, v. réfl. Se tirer de prison.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Si fut desemprisonné parmi ce convent [à cette condition] [FROISS., I, I, 234]
    Se vous le voulez deprisonner, je m'en rapporte à vous [LOUIS XI, Nouv. XXVII]
  • XVIe s.
    La volaille descharge sa colere sur le plus precieux des jardinages, quand elle y peut atteindre et a moien de se desemprisonner du poulailler [O. DE SERRES, 351]
    Nos esprits, las ! en cent mille façons, Deprisonnez de l'humaine closture, Dessus les flots errent à l'aventure [RONSARD, 613]

ÉTYMOLOGIE

  • Dés.... préfixe, et emprisonner.

désemprisonner

DÉSEMPRISONNER. v. a. Mettre hors de prison. On l'emprisonna hier, et on le désemprisonna une heure après.