désenseveli, ie

DÉSENSEVELI, IE

(dé-zan-seu-ve-li, lie) part. passé de désensevelir
Tiré de la sépulture. Un corps désenseveli. Fig.
Ce sont deux hommes que l'Église regarde comme deux saints désensevelis de la mémoire de ses annales [BALZ., liv. IV, lett. 30]