déshonnêteté

DÉSHONNÊTETÉ

(dé-zo-nê-te-té) s. f.
Vice de ce qui est déshonnête.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Deshonnesté Ne peut dedans mon cuer remaindre [JUBINAL, Lay d'amours, t. II, p. 193]
  • XIVe s.
    Incontinence et lubricité ou deshonnesteté. - En aucunes deshonestetez [ORESME, Thèse de MEUNIER.]
  • XVIe s.
    Qu'ils remettent au dessus la discipline ancienne pour reprimer la deshonnesteté qui se commet entre eux [CALVIN, Instit. 1006]

ÉTYMOLOGIE

  • Déshonnête ; provenç. dezonestat, deshonestetat ; catal. deshonestedat ; espagn. deshonestidad ; ital. disonestà.