déshonoré, ée

DÉSHONORÉ, ÉE

(dé-zo-no-ré, rée) part. passé.
À qui on a ôté l'honneur.
Puis-je vivre et vous voir morte ou déshonorée ? [CORN., Théod. III, 3]
Constantin, déshonoré par la malice de sa femme, reçut en même temps beaucoup d'honneur par la piété de sa mère [BOSSUET, Hist. I, 11]
J'ai suivi tes conseils, je meurs déshonorée [RAC., Phèdre, III, 3]
Je veux être déshonoré si.... sorte de formule d'affirmation, de serment, dans le style familier.
C'est un joli garçon ; mais je veux être déshonoré si jamais on vient à bout d'en faire un bon sujet [Mme SIMONS-CANDEILLE, la Belle Fermière, III, 4]