désirer

(Mot repris de désirassiez)

désirer

v.t. [ lat. desiderare ]
1. Souhaiter la possession ou la réalisation de ; avoir envie de : Il désire une montre. Elle désire une augmentation aspirer à, prétendre à brûler de espérer
2. Éprouver un désir sexuel à l'égard de qqn.
Laisser à désirer,
être médiocre, insuffisant : La propreté du restaurant laisse à désirer.
Se faire désirer,
faire attendre sa présence ; tarder : Les comédiens se font désirer.

DÉSIRER

(dé-zi-ré ; plusieurs, dit l'Académie, écrivent desirer et prononcent de-zi-ré) v. a.
Avoir désir de quelque chose.
Il désirait de combattre avec sa cavalerie [VAUGEL., Q. C. III, 21]
Pour ce qui est de moi, je désire seulement d'avoir bientôt l'honneur de vous voir [VOIT., Lett. 35]
Quatre Mathusalem bout à bout ne pourraient Mettre à fin ce qu'un seul désire [LA FONT., Fabl. VIII, 25]
Ô femme, votre foi est grande ; qu'il vous soit fait comme vous le désirez [SACI, Bible, Év. St Math. XV, 28]
Et les choses que nous désirons, désirons-les peu, nonseulement parce qu'elles ne méritent pas d'être autrement désirées, mais parce que, les désirant beaucoup, elles deviennent le sujet de mille peines [BOURD., Pensées, t. I, p. 379]
Nous ne demandons que faiblement le royaume de Dieu que nous ne désirons pas avec affection [FLÉCH., Serm. II, 147]
Phédime, au nom des dieux, fais ce que je désire [RAC., Mithr. IV, 1]
Voilà ce que vous désirez de savoir [FÉN., Tél. X]
Il y a de certains biens que l'on désire avec emportement et dont l'idée seule nous enlève et nous transporte [LA BRUY., XI]
On ne peut désirer ce qu'on ne connaît pas [VOLT., Zaïre, I, 1]
Familièrement. Se faire désirer, ne pas se rendre à l'empressement que les autres ont de nous voir. Ne laisser rien à désirer, être achevé, parfait en son genre.
Voyant ma Caliste si belle Que l'on n'y peut rien désirer [MALH., IV, 10]
La débauche la plus immodérée laisse quelque chose à désirer au déréglement des sens [MASS., Carême, Prod.]
Dans le sens contraire. Il y a quelque chose, beaucoup de choses à désirer ; c'est-à-dire il y a quelque défaut, beaucoup de défauts.
Absolument. L'homme désire sans cesse.
Lorsqu'on désire, on se rend à discrétion à celui de qui on espère [LA BRUY., XI]
La vie est courte et ennuyeuse, elle se passe toute à désirer [ID., ib.]
L'âme se lassera enfin de désirer, et elle tombera dans une sorte d'inaction [BONNET, Ess. analyt. âme, ch. 17]
Souhaiter. Je vous désire toutes sortes de prospérités. Il est à désirer qu'il réussisse.
Je vous désire tout ce que je vois de beau [VOIT., Lett. 128]
C'est le bien qu'à tous deux Polyeucte désire [CORN., Polyeucte, IV, 4]
Convoiter.
Vous ne désirerez point la femme de votre prochain, ni sa maison, ni son champ, ni son serviteur, ni sa servante, ni son bœuf, ni son âne, ni aucune chose qui lui appartienne [SACI, Bible, Deutéron. V, 21]
C'est un vilain amant qu'un homme qui vous désire plus qu'il ne vous aime [MARIVAUX, Marianne, 1re part.]
Se désirer, v. réfl. Avoir du désir l'un pour l'autre. Ces deux personnes se désirent sans cesse. Être désiré. De tels biens se désirent justement.

REMARQUE

  • 1. Désirer avec que gouverne le subjonctif : je désire que vous partiez.
  • 2. L'Académie essaye d'établir une distinction entre désirer suivi d'un infinitif avec ou sans de, disant qu'avec de cela exprime un désir dont l'accomplissement est incertain, éloigné, difficile : il désire de réussir ; et sans de un désir dont l'accomplissement est prochain, facile, dépendant de la volonté : il désire vous parler. Mais l'usage réel ne fait aucune différence. Autrefois on disait aussi désirer à ; voy. l'historique.

HISTORIQUE

  • XIe s.
    Sire Alexis, tans jurs t'ai desirret [, St Alexis, XCV]
    Ententivement se purpensent cil qui les jugemens ont à faire, que si jugent com si desirent quant il dient : dimitte nobis debita nostra [, Lois de Guill. 41]
    Comme il le vit, à ferir le [il] desire [, Ch. de Rol. CXII]
  • XIIe s.
    D'aler en l'aive [eau] estoit mout desirant [, Ronc. p. 100]
    La mort me vient, que tant ai desirée [, ib. p. 175]
    J'aim et desir ce qui de moi n'a cure ; Las ! que en puis-je ? Amor le me fait faire [, Couci, p. 125]
    Et la chair vaincre et plagier Qui tousjours est de peché desirans [QUESNES, Romancero, p. 96]
    Deus ne li volt [voulut] encore duner le fruit desired de sun ventre [, Rois, 2]
    Kar les tuens comandemenz je desirowe [désirais] [, Liber psalm. p. 194]
  • XIIIe s.
    Et arbrissel desirent qu'il fussent parfleuri [, Berte, I]
    Pour sa fille Bertain qu'el [elle] desire veoir [, ib. LXV]
    Pour ce que longuement [elle] vous avoit desirée [, ib. LXXXII]
    Requis avons ma dame de cuer très desirant [, ib. CVII]
    [Qui les vît] Bien deïst que ce fust joie de desirier [, ib. CXXIX]
    Ce n'estoit pas merveille se on la [Berte] desiroit [, ib. CXXXV]
    Et li rois Ferrans li remanda qu'il l'auroit volentiers, et moult en estoit desirans [, Chron. de Rains, p. 76]
    Et s'il vient que li cas desire qu'elles soient mises en prison [BEAUMANOIR, 41]
    En tele maniere qu'il soit seürs de le [la] partie d'avoir son salaire, selonc ce que le [la] jornée desire [ID., V, 19]
  • XVe s.
    Si venoient souvent les compagnons qui desiroient les armes et leurs corps à avancer, escarmoucher aux barrieres [FROISS., II, II, 3]
    Pour combattre aux Escots qu'ils desiroient moult à trouver [ID., I, 1, 38]
    La connoissance en vint au gentil comte Guy de Blois, comment Bretons, Bourguignons et autres gens qui ne desiroient que pillage, menaçoient le bon pays de Hainaut [ID., II, II, 101]
    [Le roi d'Angleterre en débarquant en Normandie tombe ; ses chevaliers l'engagent à différer son débarquement] Pourquoi [répond le roi] ? mais est un très bon signe pour moi, car la terre me desire [ID., I, I, 266]
    Nul ne desiroit plus de combattre [COMM., I, 4]
    Il desiroit à la prendre d'assault [ID., III, 10]
  • XVIe s.
    Sans point de faute un bien fort retiré Est d'un chascun beaucoup plus desiré [ST-GEL., 201]
    Je ne vous en diray plus pour ceste heure, sinon que je prie nostre seigneur vous donner l'aise que vous desire vostre etc. [MARG., Lett. 2]
    Madame m'a dict qu'elle desire merveilleusement à vous voir en ce lieu [ID., ib. 11]
    C'est une vertu et suffisance qui ne laisse rien à desirer de soy [ID., III, 194]
    Secourans l'un l'autre au besoin, de nos vies et moiens, comme l'occasion le desirera, en toutte diligence et promptitude [D'AUB., Hist. II, 226]
    Ilz crioient qu'ilz ne vouloient la guerre qu'aux Romains, et au demourant desiroient d'estre amis de tout le monde [AMYOT, Cam. 30]
    Nous ne sommes pas tousjours incitez à desirer faire ce que nous trouvons bien fait [ID., Péric. 1]
    Ayant nouvelles que Antigonus estoit mort, de maniere que les affaires le desiroient et l'appelloient [ID., Agis. et Cléom. 57]
    Et l'homme mort est bienheureux : Heureux qui plus rien ne desire [RONS., 471]
    Mais de quoy sert le desirer, Sinon pour l'homme martirer ? Le desir n'est rien que martire [ID., ib.]
    Cœur qui soupire n'a pas ce qu'il desire [LEROUX DE LINCY, Prov. t. II, p. 175]
    Ne prends pas tout ce que tu desires [ID., ib. p. 354]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. desirar ; catal. desitjar ; espagn. desear ; portug. desejar ; ital. desiare ; du latin desiderare.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    DÉSIRER. Ajoutez :
    Se désirer suivi d'un adjectif, désirer d'être dans la situation que l'adjectif indique.
    Je vous laisse mon corps afin de reposer mort au lieu même où je me désire vivant, pour vous servir en servant Dieu, ainsi que j'y suis obligé [RICHELIEU, Lettres, etc. 1619, t. VII, p. 425]

désirer

DÉSIRER. v. a. Souhaiter, porter ses désirs vers quelque bien qu'on n'a pas; avoir désir, volonté, envie de quelque chose. Désirer les richesses. Désirer la santé. Désirer ardemment. Désirer avec passion. Il ne désirait rien tant que de... Il serait à désirer que... On doit désirer qu'il réussisse.

Fam., Se faire désirer, Mettre peu d'empressement à satisfaire le désir que les autres ont de nous voir, de se lier avec nous, etc., afin de rendre ce désir plus vif. Il aime beaucoup à se faire désirer.

Il y a quelque chose à désirer, il y a telle chose à désirer dans cette personne, dans cet ouvrage, etc., Il y manque quelque chose, telle chose. Il est honnête homme, mais il y a encore quelque chose à désirer en lui. Il y a bien des choses à désirer dans cet ouvrage On dit dans le sens contraire, Ne rien laisser à désirer, Être parfait dans son genre. Cet ouvrage ne laisse rien à désirer.

désirer

DÉSIRER devant un verbe à l'infinitif, est suivi de la préposition de, lorsqu'il exprime un désir dont l'accomplissement est incertain, difficile, ou indépendant de la volonté. Désirer de réussir. Il y a longtemps que je désirais de vous rencontrer. Je désirerais bien d'en être débarrassé. Quand, au contraire, il exprime un désir dont l'accomplissement est certain ou facile et plus ou moins dépendant de la volonté, il s'emploie sans la préposition de. Je désire le voir, l'entendre, amenez-le-moi. Venez, elle désire vous parler.

désirer

DÉSIRER se dit, par extension, en parlant Du bien qu'on souhaite à quelqu'un. Je vous désire toutes sortes de prospérités.

desirer

Desirer, Auere, Desyderare, Cupere.

Desirer d'estre en l'amitié d'aucun, Amicitiam alicuius appetere.

Desirer ou souhaitter, Vota facere.

Fort desirer, Teneri magno desyderio, Praeoptare. Discupere, Angi desyderio.

Je desire fort que Dieu, etc. Volo tibi hunc honorem Deum fortunare.

Je desire fort que tu eusses prins la charge de mon honneur, Existimationis meae procurationem susceptam velim habeas.

On te desire fort, Summa est expectatio tui.

Desirer de r'avoir ce que nous avons eu, Requirere.

Desirer le bien d'aucun de bon coeur, Bene velle alicui ex animo.

Je desire que tu sçaches le lieu, Quem locum volo tibi esse notum.

Je desire que ce soit ton profit, Bene venire velim quod illud feceris.

Je desire que tu sois sain et sauve, Iubeo te saluere.

Il n'y eut chose que je desirasse tant, que de, etc. Nihil mihi fuit potius, quam, etc.

Outre que je ne desiroy, Praeter optatum meum.

Vous desirez une mesme chose, Vnum omnes studetis.

Oreilles qui desirent ouir quelque chose, Aures auidae.

Faire desirer aucun, et regretter, Desiderium alicuius facere.

Chose à desirer, ou desirable, Desiderabilis res.

Qu'on doit desirer, ou convoiter, Expetendus.

Qui desire outre mesure, Auidus.

Parens de qui on ne desire que la mort, Expectati parentes.

Fort desiré, Cupitus, Expetitus, Desideratus.

Estre fort desiré d'aucun, Desiderio magno esse alicui.

Beaucoup plus desiré et aggreable, Nimio expectatior.

Desirant, Expectans.

désirer


DÉSIRER, v. a. [Déziré; 1re et 3e é fer.; l'i est long devant l'e muet: Il désîre, il désîrera, etc.] Souhaiter, porter ses désirs vers quelque bien qu'on n'a pas. "Désirer les richesses, les honeurs, la gloire, etc. — Il régit quelquefois de, devant les noms et les verbes. "Je désire quelque chose de vous. Voit. "Que désirez-vous de moi? Je désire de vous voir entièrement converti. On peut dire aussi, je désire vous voir, etc.; mais, je désire de, etc., vaut beaucoup mieux. — Remarquez que l'on emploie l'infinitif, quand le verbe régi se raporte au nominatif de désirer, et qu'on se sert de que avec le subjonctif, quand il ne s'y raporte pas: Je désire de partir: je désire que vous partiez bientôt, puisque c'est pour votre avantage. — Avec le verbe être, impersonel, on met toujours que: "Il seroit à désirer que vous rentrassiez en vous-même, et que vous comprissiez enfin l'indignité de votre conduite.
   Il y a quelque chôse à désirer dans une persone, ou un ouvrage. Il y manque quelque qualité qu'on souhaiterait d'y trouver. — On dit, au contraire, qu'un ouvrage ne laisse rien à désirer, quand il a toute la perfection dont il est susceptible.
   DÉSIRER ne signifie quelquefois que souhaiter, et il en a les régimes: "Je lui désire toute sorte de prospérité.

Synonymes et Contraires

désirer

verbe désirer
2.  Éprouver un désir sexuel.
-familier: guigner, lorgner -littéraire: convoiter, soupirer après -populaire: reluquer.
Traductions

désirer

wünschen, sehnen, wollen, haben wollendesire, wish, hanker, covetbegeren, verlangen, wensen, trekhebbenin, verkiezenאבה (פ'), איווה (פיעל), איחל (פיעל), התאווה (התפעל), התחשק (התפעל), חמד (פ'), חפץ (פ') (לחפוץ), חשק (פ'), ייחל (פיעל), כמה (פ'), נכסף (נפעל), נתן עינו ב-, עגב (פ'), רעב למשהו, רצה (פ'), תאב (פ'), עָגַב, אָבָה, תָּאַב, הִתְאַוָּה, חָמַד, חָפַץ, חָשַׁק, הִתְחַשֵּׁק, אִחֵל, רָצָהdeziriποθώ, επιθυμώdeseardesiderare, bramare, esigere, gradire, sospirareيَرْغَبُtoužitbegærehalutaželjeti希望する바라다ønskezażyczyć sobiedesejarжелатьönska (sig)ปรารถนาarzu etmekmong muốn渴望 (deziʀe)
verbe transitif
avoir envie de qqn ou de qqch Il désire vous voir.

désirer

[deziʀe] vt
(= souhaiter, vouloir) → to want
désirer faire → to want to do, to wish to do
vous désirez? (dans un magasin) → what can I do for you?; (à la réception, pour offrir un service, une information) → how may I help you?
si vous le désirez, vous pouvez ... → if you want, you can ...
désirer que
Il désire que tu l'aides → He would like you to help him., He wants you to help him.
je désire ... (formule de politesse) → I would like ...
(= ambitionner) → to want
désirer faire → to want to do
Ce qu'elle désire passionnément, c'est améliorer le sort de ces enfants → What she wants more than anything is to improve the lot of these children.
(sexuellement) → to desire
(autres locutions) ça laisse à désirer → it leaves something to be desired
se faire désirer (= faire languir qn) [personne] → to play hard to get > (= se faire attendre) [événement, produit] → to be in demand
The Matrix Online ne cesse de se faire désirer par une communauté d'amateurs de MMORPG → The Matrix Online is more and more in demand among the MMORPG fan fraternity.