désolant, ante


Recherches associées à désolant, ante: caniculaire, navrant

DÉSOLANT, ANTE

(dé-zo-lan, lan-t') adj.
Qui désole, qui cause une grande affliction. Une nouvelle désolante.
Si de tous les hommes les uns mouraient, les autres non, ce serait une désolante affliction que de mourir [LA BRUY., XI]
Perdu dans cet abîme de pensées désolantes, il [l'Empereur] tombe dans une si grande contention d'esprit qu'aucun de ceux qui l'approchent n'en peut tirer une parole [SÉGUR, Hist. de Napol. IX, 3]
Se dit, par exagération, d'une simple contrariété. Il se fait bien attendre ; cela est désolant.
Elle ne me quitta pourtant qu'un quart d'heure pour une visite qui lui attira des importunités désolantes et des invitations qu'elle eut garde d'accepter [J. J. ROUSS., Confess. VI]
En parlant des personnes, insupportable, ennuyeux, fatigant. Cet homme est désolant avec ses vers.
Son maudit commis fut plus désolant que jamais [J. J. ROUSS., Conf. II]