désordre


Recherches associées à désordre: désormais

désordre

n.m.
1. Manque d'ordre ; fouillis : Quel désordre sur son bureau ! fatras
2. Fig. Manque de cohérence, d'organisation : Le désordre d'un service anarchie, désorganisation, gabegie
3. Manque de discipline : Les opposants ont créé du désordre pendant la réunion agitation, effervescence ; calme, tranquillité
4. (Souvent au pl.) Agitation politique, sociale : Ce coup d'État provoque de graves désordres remous, troubles

DÉSORDRE

(dé-zor-dr') s. m.
Manque d'ordre, dérangement, confusion. Ses vêtements étaient en désordre.
Les désordres réels ou apparents qui règnent dans l'ordre moral et dans l'ordre physique [DIDER., Opin. des anc. philos. Belbuch.]
On se fait une idée précise de l'ordre, mais non pas du désordre [BERN. DE ST-P., Paul et Virg.]
Qu'il est doux.... De la voir devant vous accourir au passage, Ses cheveux en désordre épars sur son visage ! [A. CHÉN., Élég. XVIII]
Il se dit aussi des affaires, de l'administration. Le désordre de ses affaires. Il règne un grand désordre dans l'administration.
Colbert trouva l'administration des finances dans tout le désordre où les guerres civiles et trente ans de rapine l'avaient plongée [VOLT., Dial. 4]
Il se dit encore des corps, des bandes, des troupes où la confusion se met.
La cour est en désordre et le peuple en alarmes [CORN., Cid, III, 6]
Le désordre se met parmi eux [BOSSUET, Hist. II, 7]
Et le camp de Taxile Garde dans ce désordre une assiette tranquille [RAC., Alex. III, 1]
Et si, dans les horreurs de ce désordre extrême, Votre père frappé tombe et périt lui-même [ID., Iph. V, 2]
Mentor ayant achevé de mettre les ennemis en désordre [FÉN., Tél. I]
Avec une épithète, désordre peut se prendre en un sens favorable.
Un aimable désordre embellira la fête [COLLIN D'HARLEV., Chât. en Esp. IV, 3]
Dans la poésie lyrique, désordre signifie les écarts et les digressions que la passion du poëte rend excusables et même louables, à la condition qu'il n'en résultera aucune obscurité.
Son style impétueux [de l'ode] souvent marche au hasard ; Chez elle un beau désordre est un effet de l'art [BOILEAU, Art p. II]
Pillage, dégât. Les troupes ont passé sans faire aucun désordre.
Trouble de l'âme.
L'ébranlement sied bien aux plus fermes courages ; Et l'esprit le plus mâle et le moins abattu Ne saurait sans désordre exercer la vertu [CORN., Hor. I, 1]
Il me fit ensuite cent mauvaises railleries, et me mit dans un tel désordre que Verville en eut pitié [SCARRON, Roman com. I, 13]
Elle s'efforça de parler pour cacher son désordre [LE COMTE DE BUSSY, dans RICHELET]
Combien de fois, hélas ! puisqu'il faut vous le dire, Mon cœur de son désordre allait-il vous instruire ! [RAC., Brit. III, 7]
Il peut dans ce désordre extrème Épouser ce qu'il hait et perdre ce qu'il aime [ID., Andr. I, 1]
Et ma bouche et mes yeux du mensonge ennemis, Peutêtre dans le temps que je voudrais lui plaire, Feraient par leur désordre un effet tout contraire [ID., Baj. II, 5]
J'ai cru dans son désordre entrevoir sa tendresse [ID., ib. III, 5]
.... Quand je m'examine, Je crois de ce désordre entrevoir l'origine ; Phénice, il aura su tout ce qui s'est passé ; L'amour d'Antiochus l'a peut-être offensé [ID., Bérén. II, 5]
Je veux voir son désordre et jouir de sa honte [ID., ib. IV, 6]
J'ai couru ; le désordre était dans ses discours [ID., Esth. II, 1]
De vos sens étonnés quel désordre s'empare ! [ID., Athal. III, 5]
Désordre d'esprit, désordre d'imagination, état d'un esprit, d'une imagination mal réglée.
C'est le désordre de l'imagination qui invente ces systèmes, c'est la nouveauté qui les accrédite, c'est l'intérêt qui les perpétue [DIDER., Opin. des anc. phil. Pythagorisme.]
Dissensions intestines, tumulte séditieux. De graves désordres éclatèrent dans cette province.
Suis-je venu porter le désordre dans l'armée des alliés ? [FÉN., Tél. XVI]
Une époque où l'on est réduit même, dans les occasions difficiles, à céder par sagesse, à conduire le désordre pour le retenir [MIRABEAU, Collection, liv. II, p. 289]
Fig.
La raison outragée enfin ouvrit les yeux, La chassa [la pointe] pour jamais des discours sérieux.... Ainsi de toutes parts les désordres cessèrent [BOILEAU, Art p. II]
Déréglement de mœurs. Vivre dans le désordre.
Plus cet effort nous trompe et force à remarquer Les désordres secrets qui souillent notre vie [CORN., Imit. I, 8]
Un prêtre qui serait tombé dans un tel désordre [PASC., Prov. 6]
Combien de fois as-tu protesté aux complices de tes désordres, que tu ne leur serais jamais infidèle ? [BOSSUET, Pensées chrét. IX]
Pour corriger les abus, pour arracher les désordres [FLÉCH., Serm. II, 310]
Il était bon dans le fond ; mais il avait vécu dans de si grands désordres que je puis dire qu'il ne m'a donné, en toute sa vie, d'autre joie que celle d'être mort saintement [MAINTENON, Lettre au card. de Noailles, 9 juin 1703]
Il faut fermer les yeux à des désordres que vous autorisez par vos mœurs [MASS., Pet. car. Vices et vertus.]
Perturbation dans les fonctions du corps. L'intempérance produit des désordres dans l'économie.
La raison, alors dans sa force, devrait produire, mais elle est refroidie et ralentie par les années, par la maladie, par la douleur, déconcertée ensuite par le désordre de la machine qui est vers son déclin [LA BRUY., XI]
Altération des tissus. Le poumon avait subi de trop graves désordres pour que la vie pût se prolonger.

REMARQUE

  • Corneille dans le Cid a dit : rétablir le désordre, pour apaiser le désordre. L'Académie a condamné, à juste titre, cette locution.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    La souvenance de toutes ces turpitudes et desordres nous doit donner une grande compunction en nos cœurs [LANOUE, 58]

ÉTYMOLOGIE

  • Dés ... préfixe, et ordre ; provenç. desorde ; espagn. desorden ; portug. desordem ; ital. disordine. Le vieux français avait desordonement et desordonance.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • DÉSORDRE. - HIST. Ajoutez : XIVe s.
    La plaincte que firent les seigneurs haulx justiciers et les eschevins de ladicte ville sur les desordres et entreprises que faisoient les elleus audict conseil (1377) [VARIN, Archives administr. de la ville de Reims, t. III, p. 461]

désordre

DÉSORDRE. n. m. Manque d'ordre. Voilà une chambre, une bibliothèque en grand désordre. Tous mes papiers sont en désordre. La coiffure de cette femme est en désordre. Ses vêtements étaient en désordre. Le désordre se mit dans les rangs de l'armée. L'armée ennemie s'est retirée en désordre. Il y a du désordre dans cet ouvrage.

Il se dit aussi figurément pour Trouble, égarement. Le désordre des sens. Le désordre de son esprit, de ses idées.

Il se dit aussi d'un Fait attestant le désordre. Quand le désordre fut apaisé. Il est urgent de faire cesser ces désordres.

Il se dit en outre du Mauvais état de certaines choses qui ne sont pas ou ne sont plus réglées, administrées, etc., comme elles devraient l'être. Le désordre des fonctions animales. Sa négligence a fait que le désordre s'est mis dans ses affaires. Il régnait un grand désordre dans l'administration. Il y avait un grand désordre dans les finances. Le désordre s'introduisit partout.

Il se dit particulièrement du Dérèglement de moeurs. Il a toujours vécu dans le désordre. Elle se déshonore par ses désordres. S'abandonner, se livrer à toutes sortes de désordres.

Il se dit encore des Querelles, des dissensions, et particulièrement des Troubles, des émeutes, dans un État, dans une ville, etc. Cette famille était très unie : des questions d'intérêt y ont mis le désordre. Cela peut amener quelque désordre dans l'État.

desordre

Desordre de toutes choses, Confusio.

désordre


DÉSORDRE, s. m. [Dézordre; 1re é fer. dern. e muet.] On dit dans le Dict. Gram. que plusieurs écrivent et prononcent desordre, mais que cette prononciation n'est bone tout au plus que pour la conversation. Cette remarque n'a point de fondement dans l'usage, ni dans l'autorité des Gramairiens. — Désordre est, 1°. dans le physique, manque d'ordre, dérangement, confusion des chôses qui ne sont pas dans l'état où elles devraient être. "Le désordre des élémens. "Sa chambre, sa bibliothèque est dans un grand désordre. "Le désordre se mit dans les troupes. "L'armée se retira en désordre. Dans les choses morales et spirituelles. "Ses afaires sont en désordre. "Il y avait un grand désordre dans les Finances. "Il règne un grand désordre dans cet ouvrage.
   Souvent un beau désordre est un éfet de l'art.
       Boil.
Il se dit sur tout des persones qui sont dans le vice et le dérèglement. "Il a toujours vécu dans le désordre: "Elle est depuis long-temps dans le désordre. — Plusieurs le disent au pluriel. "Pleurez vos désordres et vos dérèglemens. Il est douteux, employé dans ce nombre. L'Académie n'en done pas d'exemple. On en trouve en grand nombre chez les Ascétiques.
   2°. Trouble, embârras, égarement d'esprit. "Son esprit est en désordre. Le désordre de son esprit parut en ce que, etc. "Voyez le désordre où la colère la mis; comprenez par là combien les passions mettent l'âme en désordre. = 3°. Pillage, dégât: "Les troupes ont passé sans faire aucun désordre. = 4°. Dissention entre des persones, auparavant unies. "Un léger intérêt a mis le désordre dans cette famille.
   Rem Rétablir le désordre est une expression dont s'étaient servis d'Ablancourt, Vaugelas et Corneille. L'Académie la désaprouva dans ses Sentimens sur le Cid. "On ne dit point rétablir le désordre, mais bien, rétablir l'ordre. ACAD. BOUH. L. T.

Traductions

désordre

disorder, confusion, mess, clutter, disarrangement, messiness, tangle, chaos, disarray, higgledy-piggledywanorde, rommel, rotzooi, verwarring, disorde, janboel, war, bende, lostbandigheid, onrust, onvrede, stoornis [medisch], wetteloosheidאנדרלמוסיה (נ), אנרכיה (נ), התפראות (נ), פריעות (נ)rodmalordoperturbación, desordenbagunça, desordem, trapalhadaDurcheinander, Kuddelmuddelακαταστασία, μπέρδεμαdisordine, confusione, putiferioفَوْضَىnepořádeksotkunered散乱엉망인 상태rotbałaganбеспорядокröraสภาพรกรุงรังdağınıklıkbừa bãi混乱 (dezɔʀdʀ)
nom masculin
1. fait de ne pas être rangé une chambre en désordre
2. trouble, agitation évacuation faite dans le désordre

désordre

[dezɔʀdʀ]
nm
(dans une chambre, une armoire)mess
Quel désordre! → What a mess!
en désordre → in a mess, untidy
Sa chambre est toujours en désordre → His bedroom is always in a mess., His bedroom is always untidy.
(= anarchie) → disorder désordres
nmpl (POLITIQUE)disturbances