déteindre

déteindre

v.t.
Faire perdre de sa couleur : Le soleil a déteint le tissu du canapé.
v.i.
Perdre sa couleur : Ce pull déteint au lavage
v.t. ind. (sur)
1. Communiquer à qqch une partie de sa couleur : Ma robe rouge a déteint sur ton pantalon blanc.
2. Fig. Avoir de l'influence sur ; laisser des traces sur : Son égoïsme a déteint sur toi.

DÉTEINDRE

(dè-tin-dr') , je déteins, tu déteins, il déteint, nous déteignons, vous déteignez, ils déteignent ; je déteignais ; je déteignis ; je déteindrai ; je déteindrais ; déteins, déteignons ; que je déteigne, que nous déteignions, que vous déteigniez ; que je déteignisse ; déteignant ; déteint v. a.
Faire perdre la couleur, la teinture. Le vinaigre déteint les étoffes.
V. n. Cette étoffe déteint beaucoup. Fig. Son caractère avait déteint sur ceux qui vivaient avec lui, c'est-à-dire ils avaient pris quelque chose de son caractère.
Se déteindre, v. réfl. Perdre sa couleur. Ces draps-là ne se déteignent point.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Amour d'homme envers fame n'est mie tainte en graine ; Por trop pou se destaint, por trop pou se desgraine [J. DE MEUNG, 437]
  • XVe s.
    Non-pour-quant pas n'en fu estainte La maladie, qui destainte M'avoit la couleur et la face [FROISS., Espin. amour.]
    Bien savez de plaisance paindre Et d'espoir, quand prenez depport, Après effacer et destaindre Toute joye, sans nul support [CH. D'ORL., Bal. 91]
  • XVIe s.
    De fermeté le grand guidon suivrons, Le quel, pour vrai, fermeté a fait paindre De noir obscur, qui ne se peut destaindre [MAROT, I, 338]

ÉTYMOLOGIE

  • Dé.... préfixe, et teindre ; provenç. destengner ; catal. destenyir ; espagn. desteñir ; portug. destingir.

déteindre

DÉTEINDRE. (Il se conjugue comme TEINDRE.) v. tr. Dépourvoir de sa teinture. Le soleil éteint toutes les couleurs.

Il s'emploie aussi intransitivement et signifie Se décolorer, en parlant d'un Tissu teint. Cette étoffe déteint beaucoup.

Déteindre sur quelque chose, Lui communiquer une partie de sa couleur. Ces cravates déteignent sur le linge.

Fig., Déteindre sur quelqu'un, Influer sur lui par ses idées, son tour d'esprit, etc.

déteindre


DÉTEINDRE, v. a. [1re é fer. dern. e muet.] Faire perdre la couleur. "Le Soleil déteint les couleurs, le vinaigre déteint les étofes. "Cette couleur se déteint aisément. "Ces draps ne se déteignent, ou ne déteignent point. Dans la dernière phrâse, il est neutre.

Synonymes et Contraires

déteindre

verbe intransitif déteindre
Perdre de la couleur.

déteindre

verbe transitif indirect déteindre
Avoir une influence sur quelqu'un.
Traductions

déteindre

דהה (פ'), הדהה (הפעיל), הִדְהָה, דָּהָהontkleuren, verkleuren, doorlopen, afgevenfade, runsbiadirsi, stingere (detɛ̃dʀ)
verbe intransitif
perdre ses couleurs Mon chemisier a déteint au lavage.

déteindre

[detɛ̃dʀ] vi
[couleur, tissu] → to fade
déteindre sur
Ton pull a déteint sur ma chemise - il ne fallait pas les mettre ensemble au lavage → The colour has run from your jumper into my shirt - you shouldn't have put them in together.
(fig) déteindre sur → to rub off on