dévasté, ée


Recherches associées à dévasté, ée: être dévasté

DÉVASTÉ, ÉE

(dé-va-sté, stée) part. passé.
Les campagnes dévastées par l'ennemi, par un ouragan. Par extension.
Alors son langage si abondant et si riche, sa diction si virile et si noblement accentuée, sa pantomime si spontanée, si heureuse, tout, jusqu'à sa physionomie dévastée [défigurée par les ravages d'une maladie], était expression, mouvement, peinture, entraînement [CARREL, Œuvres, t. V, p. 218]
Dans un sens moqueur.
Moi aussi, j'ai eu la physionomie dévastée et une chevelure renouvelée des rois mérovingiens [REYBAUD, Jér. Paturot, I, 1]
Un crâne dévasté, un crâne devenu chauve.