déversé, ée

DÉVERSÉ, ÉE

(dé-vèr-sé, sée) part. passé de déverser 1
Du bois qui est gauche s'appelle bois déversé.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • DÉVERSÉ. Ajoutez : - REM.
    Aubert, déversé socinien, ennemi implacable de Jurieu, et qui écrit, en effet, tous les jours en Hollande contre lui, [FÉN., Lett. à Seignelay, juillet 1687, dans Rev. politique et litt. 31 oct. 1874]
    Le conventionnel Grégoire, qui avait fait faire sous ses yeux une copie de cette pièce, explique en note que le mot déversé voulait dire réfugié. Depuis, on a reconnu que c'était une mauvaise lecture, et qu'il y avait là un nom propre.