dévidé, ée

DÉVIDÉ, ÉE

(dé-vi-dé, dée) part. passé.
Mis en écheveau ou en peloton. De la soie dévidée. Fig.
C'est à toi que je dois ces jours Qui, dévidés d'or et de soie, Entre l'indolence et la joie N'auront plus qu'un paisible cours [CHAULIEU, l'Épicurien.]