dû, due

adj. [ p. passé de devoir ]
Se dit de ce que l'on doit : Les intérêts dus. La somme due.
En bonne et due forme,
dans le langage juridique, selon les règles prescrites par la loi ; fig., de façon parfaite, sans que nul n'y trouve à redire.

n.m. sing.
Ce qui est dû à qqn : Réclamer son dû.

2

(du) s. m.
Ce qui est dû à quelqu'un. Demander son dû. Je ne réclame que mon dû.
Peut-être qu'il eut peur De perdre, outre son dû, le gré de sa louange [LA FONT., Fabl. I, 14]
Ah ! faute irréparable ! moi, domestique renvoyé, lui demander mon dû ! [P. L. COUR., I, 145]
Fig. Ce à quoi on est obligé.
....vous avez fait le dû de votre office [CORN., Suite du Ment. I, 4]
Et qu'au dû de ma charge on ne me trouble en rien [MOL., Tart. V, 4]
Allons, monsieur, faites le dû de votre charge, et dressez-lui-moi son procès comme larron et comme suborneur [ID., l'Av. V, 3]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Quant le duc ot congié eü, Et au roi ot fait son deü, à son pays s'en va venir [, Liv. du bon Jeh. 1698]
  • XVIe s.
    Comme le deub de vostre charge vous obligeoit [, Lett. de Henri IV, 8 mars 1596, t. IV, p. 522]

ÉTYMOLOGIE

  • Dû 1.

du

DU. Article contracté formé de la préposition de et de l'article le. Féminin singulier : de la. Pluriel des deux genres : des. À la sortie du bois. Le colonel du régiment. Du temps de Cicéron. Manger du pain, de la viande, des noix.

DÛ. n. m. Ce qui est dû. Je vous demande mon dû. Je ne demande que mon dû.

du

Du, Est une diction indeclinable, laquelle fait tantost office d'article envers les dictions masculines significatives d'especes ou genres commençans par consonantes, tout ainsi que De, envers les dictions significatives des individues de chacun genre, commençans soit par voyele, soit par consonante, Comme, Du pain, Du vin, et qui la diroit semblable en ce regard, autou article des Grecs, ne seroit hors de propos, tou artou, tou oinou. Ainsi le François dit, le fruict du jardin, et le bonnet de Pierre, ou le fruict de ce jardin, Fructus horti, pileus Petri, fructus huiusce horti. Tantost fait office de preposition, ores pour au, Comme au 3, liv. d'Amadis: Et qu'ainsi soit, si j'eusse du commencement monstré à Angriote, et aux autres, le visage, que je debvois, pour au Commencement, In principio. Du temps du Roy Henry, Regnante Henrico: qu'on dit aussi du regne du Roy Henry, pour au temps que le Roy Henry regnoit, Regnante Henrico. Ores pour De, comme, Il vient du jardin, Ex horto. J'ay dit envers les dictions d'especes ou genres, commençans par consonante: car si elles commencent par voyele, le François use de cette diction De, et de l'article propre ausdittes dictions, Comme, De l'avoine, de l'archet, de l'entredeux.

Du moins, adver. Minimum. voyez Au moins.

Du milieu, E medio.

Du chemin, A via.

Du costé d'Orient, Ab Oriente.

Du fin fond d'Arabie, Ex Arabia penitissima.

Il a esté batu du maistre, Vapulauit a praeceptore.

Né du temps de la cherté, Per annonam caram natus.

Du tout, Funditus, Prorsus, In totum.

Se seicher du tout, Perarescere.

Du village, Ab agro.

du


DU, s'écrit sans accent, quand il est article, et il prend l'accent circonflexe, quand il est participe passif du verbe devoir. "À~ la sortie du bois; les richesses du Pérou. "Donnez-lui ce qui lui est .


, s. m. 1°. Ce qui est dû. "Je ne demande que mon dû.
   -- Simonide promit. Peut-ètre qu' il eut peur
   De perdre, outre son dû, le gré de sa louange.
       La Font.
= 2°. Ce à quoi on est obligé. "C'est le dû de ma charge. "Pour le dû de ma conscience.

Synonymes et Contraires

nom masculin 
Ce qui est dû.
Traductions


due

due, owingחוב (ז), חוֹב(het) verschuldigde, wat iemand toekomt, verwachtдостодолжный, должныйdovutoمُتَوَقَّعmá se ...passendefälligαναμενόμενοςdebido, previstoolla määrädospio・・・する予定で만기가 된skyldignależnyesperado, ter chegada previstaförfallenถึงกำหนดolması beklenenđến hạn到期的 (dy)
adjectif
1. causé, provoqué par un malaise dû à la chaleur
2. que l'on doit donner payer la somme due

[dy]
pp de devoir
adj
[somme] → owing, owed (= venant à échéance) → due
dû à (= causé par) → due to
un retard dû au mauvais temps → a delay due to bad weather
nm (= ce qui revient à qn) → due (= somme) → dues pl