daguer

(Mot repris de daguais)

DAGUER

(da-ghé) v. a.
Frapper à coups de dague.
Gobrias aussitôt repart : Dague, dusses-tu tuer les deux [moi et Smerdis] [P. L. COUR., II, 191]
Terme de vénerie. S'accoupler avec sa femelle, en parlant du cerf.
Terme de fauconnerie. Voler à tire-d'ailes et de toute sa force, en parlant de l'oiseau de chasse.
Se dit des coups de tête que donnent les chèvres. Prends garde, ce biquet te daguera.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Un honneste homme de ma cognoissance, estant tumbé en combattant en estacade, et se sentant daguer à terre par son ennemy de neuf ou dix coups [MONT., III, 296]

ÉTYMOLOGIE

  • Dague ; génev. daguer, pester, enrager.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    DAGUER. Ajoutez :
    Terme de filature. Battre ou fouetter la filasse suspendue à des pinces mobiles.

daguer

DAGUER. v. tr. Frapper à coups de dague. Il n'est plus guère usité qu'en termes de Chasse. Daguer un sanglier.

SE DAGUER se dit des Chèvres qui se frappent à coups de corne.

DAGUER s'emploie encore intransitivement, en termes de Fauconnerie, et signifie Voler de toute sa force.