dameret

(Mot repris de damerets)

DAMERET1

(da-me-rè ; le t ne se lie pas dans le parler ordinaire ; au pluriel, l's se lie : des da-merè-z effeminés ; damerets rime avec traits, succès, paix, etc.) s. m.
Homme dont la toilette et la galanterie ont de l'affectation.
Que certain dameret qui veut me supplanter Se sentira du don que j'ai de bien frotter [SCARRON, Jodelet duelliste, dans LEROUX, Dict. comique.]
Ils font les damerets, sont de tous les plaisirs [HAUTER., Appar. tromp. I, 2]
Un vieillard insensé Qui fait le dameret dans un corps tout cassé [MOL., Éc. des mar. I, 4]
Adjectivement.
Gardez donc de donner, ainsi que dans Clélie, L'air ni l'esprit français à l'antique Italie, Et, sous des noms romains faisant notre portrait, Peindre Caton galant et Brutus dameret [BOILEAU, Art p. III]
Que nos auteurs damerets, que nos tyrans philosophes connaissent e fin leur petitesse [GILB., le Carnaval des auteurs.]
Chariot dameret, nom primitif des carrosses suspendus.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Comme sont protonotaires dameraux, ou autres muguets et mignons de cour [CALV., 134]
    Il faisoit plus grande profession de courtisan et dameret à se curieusement vestir, que des armes et de guerrier [CARL., II, 12]
    Il estoit fort dameret, s'habillant toujours fort bien [BRANT., Gouast.]
    Que ce ne soit pas un beau garson et dameret, mais un garson vert et vigoreux [MONT., I, 183]
    Ce sont deux occupations [la table et l'amour] qui s'entr'empeschent en leur vigueur : elle [la paillardise] a affoibli nostre estomach, d'une part ; et, d'autre part, la sobrieté sert à nous rendre plus coints, plus damerets, pour l'exercice de l'amour [ID., II, 16]

ÉTYMOLOGIE

  • Diminutif de dame, exprimant le goût de se parer comme une petite dame.

DAMERET2

(da-me-rè) s. m.
Sorte de cépage du Limousin, [, les Primes d'honneur, p 511, Paris, 1874]

dameret

DAMERET. n. m. Homme soigneux de sa parure et fort empressé de plaire aux dames. Il est vieux.

dameret

Dameret, Est appelé celuy qui est entreteneur de dames et qui leur fait la cour et l'amour.

dameret


DAMERET, s. m. [Damerè: 2e e muet, 3e è moyen.] Damoiseau éféminé; homme qui fait le beau, et qui s'atache à plaire aux Dames. Il est peu usité aujourd'hui. — N'allez pas, dit Boileau aux Poètes et aux Romanciers:
   Peindre Brutus galant, et Caton dameret.