damné


Recherches associées à damné: damner

damné, e

[ dane] adj. et n.
Dans le christianisme, qui est condamné aux supplices de l'enfer.
Souffrir comme un damné,
souffrir terriblement.
adj.
Fam. Qui pose des problèmes : Le papier ne passe jamais dans cette damnée imprimante !
Être l'âme damnée de qqn,
lui être entièrement dévoué ; lui inspirer de mauvaises actions.

damné

DAMNÉ, ÉE. adj. Qui est condamné aux peines de l'enfer, qui est puni des peines de l'enfer. Substantivement, Les damnés. Souffrir comme un damné.

Fig., Être l'âme damnée de quelqu'un, Lui être entièrement dévoué, exécuter ses ordres aveuglément.

Par exagération, dans le langage familier, DAMNÉ signifie Qui cause de la colère ou de l'impatience. Cette damnée affaire me fait perdre mon temps.

damné


DAMNÉ, ÉE, adj. et subst. DAMNER, v. a. [Dâné, né-e, : 1re lon. 2e fer. long au 2d. — Racine et d'âutres Auteurs écrivaient danner avec deux n. Richelet le marque de même. Rollin écrit condanner. Voyez ce mot. À~ ne pas vouloir écrire l'm, qui ne se prononce point, et qui n'est-là que pour l'étymologie, il faudrait écrire, dâner, dânation, dânable; car l' a est long, et avec les 2 n il parait bref.] Damner, c'est punir des peines de l'enfer. Se damner, s'exposer à ces peines. "Dieu damnera les méchans. "En tenant cette conduite, vous vous damnez, ou, elle vous damnera. — On dit, par exagération, d'une chôse qui choque, qui importune extrêmement; cela me ferait damner. Cette manière de parler n'est que du style familier.
   Damné, s. m. soufrir comme un damné, comme une âme damnée. — Ah! je soufre en damné. Molière.
   REM. 1°. Damné ne se dit guère que des Réprouvés éfectifs, si l'on peut s'exprimer ainsi, de ceux dont la condamnation est éfectuée. Il me semble qu'il y a impropriété dans cette phrâse de Bossuet. "Dieu fléchi par son fils, avoit fait un nouveau traité avec tous les hommes, quoique pécheurs et damnés. — En cet endroit, condamnés, aurait été le vrai terme. Dieu ne fait point de traité avec les damnés.
   2°. Ânciènement on disait, damné pour condamné, proscrit. Dans un ancien plaidoyer de l'Université, il est dit que, par les Conciles de Constance et de Bâle, avoient été extirpés, damnés et abolis les Annates, Déports de Bénéfices, etc.
   3°. En style proverbial, on apèle, âme damnée de quelqu'un, celui qui est capable de tout faire pour le servir. "Ce valet est l'âme damnée de son maître. Il se prend en mauvaise part.

Synonymes et Contraires

damné

adjectif damné
Qui cause du désagrément.

damné

nom damné
1.  Personne condamnée à l'enfer.
2.  Littéraire. Personne rejetée.
Traductions

damné

لعين

damné

zatracený

damné

pokkers

damné

verdammt

damné

condenado

damné

kirottu

damné

proklet

damné

いまいましい

damné

저주받은

damné

forbasket

damné

förbaskad

damné

คำอุทานแสดงความรำคาญ

damné

tồi tệ

damné

该死的

damné

[dɑne]
nm/f
damned person
les damnés → the damned
comme un damné [hurler, travailler, courir, gesticuler, s'entraîner] → like one possessed; [suer, transpirer] → horribly
adj
damned
(fig) l'âme damnée de qn → sb's henchman