danseur, euse

DANSEUR, EUSE

(dan-seur, seû-z') s. m. et f.
Celui, celle qui danse. Quelle est votre danseuse ? Il n'y avait pas à ce bal assez de danseuses. Celui qui aime à danser. Un infatigable danseur.
Celui, celle qui fait profession de danser. Danseur, danseuse de l'opéra. Danseur de corde.
Timon le Phliasien fut danseur, avant que d'être sceptique [DIDER., Opin. des anc. phil. Pyrrhonisme.]
Dans le ballet du Triomphe de l'Amour, en 1681, on vit pour la première fois des danseuses sur le théâtre de l'opéra ; auparavant c'étaient deux, quatre, six ou huit danseurs qu'on habillait en femmes [ST-FOIX, Ess, Paris, Œuvres, t. III, p. 409, dans POUGENS]
Adj.Terme de vénerie. Chien danseur, et, substantivement, un danseur, chien qui, courant de çà et de là, ne suit pas la voie de l'animal qu'il chasse.

PROVERBE

    Jamais danseur ne fut bon clerc, c'est-à-dire celui qui se livre aux amusements du monde n'avance pas dans son étude, dans son métier.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Les oyseaulx deviennent danseurs Dessus mainte branche fleurie [CH. D'ORL., Rondeau.]

ÉTYMOLOGIE

  • Danser.