dardière

DARDIÈRE

(dar-diê-r') s. f.
Sorte de piége.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Illec doit tendre sa dardiere, selon que la beste sera ; c'est une perche qui soit tendue bien tirant, et un fer d'espieu bien taillant et bien agu et bien lié, à l'un des bouts de la perche d'un coude de long, et demi pié de large, et une petite cordelette qui soit sus le pertuis où la beste viendra, et un cliquet tout ainsi que un ratier pour prendre raz, et quant la beste cuidera entrer, il y touchera et le destendra, et la perche viendra de si grant roideur qu'il li percera les costez [, Gaston Phébus, ms. p. 313, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Dard.