dataire

DATAIRE

(da-tê-r') s. m.
Titre d'office à la chancellerie de Rome et qui vient de ce qu'autrefois le dataire marquait la date de toutes les suppliques.
J'ai lu une lettre de Jean-Mathieu Giberti, évêque de Vérone, et dataire du pape Clément VII [BALZ., 6e Disc. sur la cour.]
Boniface [VIII] et son dataire ne songeaient pas que la puissance papale était fort inutile [VOLT., Mœurs, 65]
Adjectivement.
Il me paraît meilleur d'écrire au cardinal dataire [BOSSUET, Lett. 186]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Le pape despecha le seigneur Mathec son dattaire, pour confirmer la dite alliance [M. DU BELL., 108]

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. DATERIE.

dataire

DATAIRE. n. m. Officier de la cour de Rome, qui préside à la daterie.

dataire


DATAIRE, s. m. DATERIE, s. f. [Datère, Daterie; 2e è moy. au 1er, e muet au 2d; 3e lon. au 2d, 4e e muet.] Daterie, est le lieu, à Rome, où l'on date les expéditions des Bénéfices, les Rescrits, etc. = C'est aussi l'ofice du Dataire, de celui qui préside à la Daterie.