débauché

(Mot repris de debauche)

débauché, e

adj. et n.
Qui se livre à la débauche libertin, viveur

débauché


débauchée

(deboʃe)
adjectif
qui a une vie immorale des adolescents débauchés

débauché

masculin

débauchée

féminin
nom
C'est une débauchée.

débauche

DÉBAUCHE. n. f. Excès dans le boire et dans le manger, et quelquefois Habitude, goût de ce genre d'excès. Faire la débauche. Faire débauche. Aimer la débauche.

Il s'applique, dans un sens moins défavorable, à l'Action de se livrer un peu plus que de coutume aux plaisirs de la table. Nous avons fait hier une petite débauche. Ce sens est familier.

Il signifie aussi, d'une manière générale, Dérèglement des moeurs. C'est un homme qui a sombré dans la débauche, abruti par la débauche, perdu de débauches.

Fig., Débauche d'esprit ou d'imagination, Usage déréglé de l'esprit ou de l'imagination. Cet ouvrage est une débauche d'esprit. Cet auteur se livre à des débauches d'imagination.

débauche


DÉBAUCHE, s. f. DÉBAUCHER, v. a. [Débôche, déboché; 1re é fer. 2e lon. au 1er, dout. au 2d. — Richelet écrit débauche sans accent. Cette ortographe induit à une mauvaise prononciation.] Débauche est 1°. Un dérèglement, un excès, sur-tout dans le boire et le manger. Faire la débauche, ou, débauche (sans article.) Faire quelque chôse par débauche, par esprit de débauche, etc. = 2°. Il se prend pour incontinence. "Il s'est jeté dans la débauche: c'est un homme perdu de débauche, etc. Voyez VOLUPTÉ. = 3°. On le dit d'une honête réjouissance dans un repâs; mais alors l'épithète le détermine à un bon sens.: honête débauche, agréable débauche. = 4°. On dit, au figuré; débauche d'esprit, de dévotion, etc. "Vous soupez peut-être, à l'heure qu' il est, chez l'Intendant. Vous n'y ferez pas, à mon avis, débauche de sincérité. — Remarquez, qu'employé tout seul au figuré, il n'est pas du goût d'aujourd'hui. "Ces hommes, dit Boileau, acoutumés aux débauches et aux excès des Poètes modernes, ne pensent pas qu'un Auteur soit élevé, s'ils ne l'ont entièrement perdu de vûe. On ne s'exprimerait pas de la sorte aujourd'hui.
   Débaucher, c'est, 1°. jeter dans la débauche; Débaucher un jeune homme, une fille, etc. = 2°. Corrompre la fidélité de.... Débaucher des soldats, des domestiques, les engager à quiter un service pour l'aûtre. = 3°. Détourner du devoir. Débaucher un ouvrier du travail, de sa besogne. = 4°. Se débaucher, se jeter dans la débauche. "Quel dommage que ce jeune homme se soit débauché!
   *DÉBAUCHEUX, EûSE, s. m. et f. Ce mot n'est pas français: on dit Débauché, Débauchée: c'est un débauché, un vieux débauché. — On ne le dit guère substantivement des femmes: on ne dit point une débauchée, mais, une femme débauchée.

Synonymes et Contraires

débauché

adjectif débauché
Qui se livre à la débauche.

débauché

nom débauché
Personne qui se livre à la débauche.
corrompu, libertin -familier: bambochard, bambocheur, cochon, noceur -vieux: viveur.
Traductions

débauché

הולל (ז), זנאי (ז), זנותי (ת), מופקר (ז), נאפן (ז), פרוץ (ת), שטוף זימה (ת), הוֹלֵל, נַאֲפָן, זַנַּאי

débauché

scapestrato

débauché

[deboʃe]
adjdebauched
nm/fprofligate