défenseur

(Mot repris de defenseur)

défenseur

n.
1. Personne qui défend, protège contre une attaque : Les défenseurs de la forteresse. L'attaquant a échoué devant des défenseurs bien regroupés devant le but.
2. Dans la langue juridique, personne qui assure la défense d'une partie en cause, d'un accusé : C'est une avocate renommée qui sera sa défenseur.
3. Personne qui défend un idéal, soutient une cause : Elle est le meilleur défenseur des réfugiés protecteur, soutien ; adversaire, ennemi
Défenseur des droits,
en France, autorité administrative indépendante, chargée de veiller au respect des droits et libertés.
Remarque: Au féminin, on écrit aussi une défenseure, une défenseuse. Ne pas confondre avec défendeur.

DÉFENSEUR

(dé-fan-seur) s. m.
Celui qui défend, qui protége.
Il est le défenseur de l'orphelin timide [RAC., Ath. II, 7]
De puissants défenseurs prendront notre querelle [ID., Phèd. V, 1]
Rhodes, des Ottomans ce redoutable écueil, De tous ses défenseurs devenu le cercueil.... [ID., Baj. II, 1]
Venez, cher rejeton d'une vaillante race, Remplir vos défenseurs d'une nouvelle audace ; Venez du diadème à leurs yeux vous couvrir [ID., Athal. IV, 5]
Défenseur de la foi, titre d'honneur porté par les rois d'Angleterre, depuis Henri VIII, à qui il fut accordé par le pape Léon X, pour avoir écrit contre Luther, en faveur de l'Église romaine. Défenseur de la patrie, nom donné pendant la Révolution au citoyen appelé sous les drapeaux.
Par extentension, celui qui soutient la cause de quelqu'un ou d'une doctrine.
Le philosophe Thémistius et Symmaque même, ce grand défenseur du paganisme, avouent que les vertus de ce prince [Théodose] sont au-dessus de toutes les louanges qu'on lui a données [FLÉCH., Hist. de Théod. IV, 80]
Les Indiens trouvèrent en 1561 dans Las Casas un défenseur plus vif, plus intrépide et plus actif que ceux qui l'avaient précédé [RAYNAL, Hist. phil. VIII, 23]
Avocat. Il a choisi un bon défenseur. Défenseur officieux, nom substitué à celui d'avocat pendant la Révolution. Défenseur officieux, celui qui défend un accusé devant les conseils de guerre. Défenseur d'office, celui que le président désigne pour défendre un accusé qui n'a pas fait choix d'un défenseur.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Car tu es mon tres seur Bouclier et defenseur [MAROT, IV, 230]
    Les reitres devroyent plus que nuls autres estre defenseurs de ceci, pource que leur reputation y consiste [LANOUE, 308]
    La cause des loix et deffense de l'ancien estat a tousjours cela que ceulx mesme qui pour leur desseing particulier le troublent, en excusent les deffenseurs, s'ils ne les honorent [MONT., III, 240]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. et espagn. defensor ; ital. difensore ; du latin defensorem, du supin defensum, de defendere, défendre.

défenseur

DÉFENSEUR. n. m. Celui qui défend quelqu'un ou quelque chose qui est attaqué. Les défenseurs de la patrie, du peuple, des opprimés. Défenseur de la foi, de la justice. Vous avez en lui un bon défenseur.

Il se dit spécialement de Celui qui est chargé de défendre un accusé en justice. Donner un défenseur à un accusé. Un défenseur nommé d'office.

defenseur

Defenseur, ou Defendeur, Defensor.

défenseur


DÉFENSEUR, s. m. DÉFENSIF, IVE, adj. [Défan-ceur, cif, cîve; 1re é fer. 2e lon. 3e lon. au dern.] Défenseur n'a que le 1er sens de défendre: Celui qui défend, qui protège. Défenseur de la Foi, de la Patrie. "Vous avez en lui un bon défenseur. Voy. DÉFENDEUR. — Défensif n' a aussi que ce premier sens: Fait pour la défense. Il ne se dit guère au masc. "Comment pouvais-je suprimer un écrit défensif pour mon honeur. J J. Rousseau. "Hugues les invite à un Traité défensif. Moreau. — Son plus grand usage est avec guerre, ligue, armes. "Guerre défensive; armes défensives; ligue ofensive et défensive. — S. f. On dit, se mettre sur la défensive, se tenir sur la défensive, ne faire simplement que se défendre. Dans une édition de La Bruyère, on lit, sous la défensive. Que cette manière soit de l'Auteur ou de l'Imprimeur, elle est irrégulière.

Synonymes et Contraires

défenseur

nom masculin défenseur
Traductions

défenseur

verdediger, pleitbezorger, verweerder, advocaat, voorvechter, voorspraak, patroon, verdediger/verdedigster, voorspreker, zaakbezorgerdefender, advocate, attorney, barrister, counsel, lawyer, solicitorמגן (ז), מליץ (ז), מליץ יושר (ז), סנגור (ז), פרקליט (ז), תומך (ז), תּוֹמֵךְ, פְּרַקְלִיט, מֵלִיץ, מֵלִיץ יֹשֶׁר, מָגֵןadvokaatadvocatadvokát, obránceadvokat, sagfører, forsvarerVerteidiger, Advokat, Anwalt, Fürsprecher, Rechtsanwalt, Verfechteradvokato, defendantoabogado, defensorügyvédmálfærslumaðurdifensore, avvocato, paladino, sostenitoreadvokat, forsvarerdefensor, advogadoзащитник, адвокатadvokat, sakförare, försvarareavukat, savunucul, savunucuυπέρμαχος, υπερασπιστήςمُدَافِعpuolustusasianajajabranitelj防御者방어자obrońcaผู้กระทำความผิดngười bảo vệ保护者Защитник後衛 (defɑ̃sœʀ)
nom masculin
personne qui défend qqn ou qqch un défenseur des droits de l'homme

défenseur

[defɑ̃sœʀ] nm
[cause, liberté, démocratie] → defender
un ardent défenseur de qch → an ardent defender of sth, an ardent champion of sth
se poser en défenseur de qch → to defend the cause of sth, to champion the cause of sth
(SPORT)defender
(DROIT)counsel for the defence (Grande-Bretagne), defense attorney (USA)
défenseur des enfants → children's commissioner