déjà

(Mot repris de deja)

déjà

adv. [ anc. fr. des ja, du lat. jam, maintenant ]
1. Indique que qqch a été accompli ou que le temps a passé plus rapidement qu'on ne l'imaginait : Elle a déjà fini, alors que je n'en suis qu'à la moitié dès maintenant seulement
2. Indique que qqch est révolu à un moment donné : Le mél était déjà envoyé quand je me suis aperçu de mon oubli.
3. Dans une appréciation, indique un certain degré non négligeable : Avoir un téléphone mobile, c'est déjà bien.
4. S'emploie pour rappeler un événement qui s'est produit auparavant et qui est susceptible de se répéter : Il est déjà arrivé trois fois en retard ce mois-ci précédemment
5. S'emploie dans une question visant à se faire rappeler ce que l'on a oublié : Comment s'appelle-t-elle déjà ?

DÉJÀ

(dé-ja) adv. de temps
Dès l'heure présente, dès ce moment. Il est déjà arrivé.
Je vois déjà tes maux, j'entends déjà tes plaintes [CORN., Rodog. III, 3]
Semblable dans ses sauts hardis et dans sa légère démarche à ces animaux bondissants, il [Alexandre] ne s'avance que par vives et impétueuses saillies et n'est arrêté ni par montagnes ni par précipices ; déjà le roi de Perse est entre ses mains.... [BOSSUET, Louis de Bourb.]
Et du temple déjà l'aube blanchit le faîte [RAC., Athal. I, 1]
Déjà de leur abord la nouvelle est semée ; Et déjà de soldats une foule charmée.... [ID., Iphig. I, 4]
Déjà dans les vaisseaux la voile se déploie, Déjà sur sa parole ils se tournent vers Troie [ID., ib. III, 3]
Dès lors, dès ce temps, par rapport soit au passé, soit à l'avenir. La place était déjà prise quand il arriva. Cet homme se fatigue, à quarante ans il sera déjà vieux.
.... Déjà la renommée Par d'étonnants récits m'en avait informée [RAC., Iph. II, 2]
En ce sens il peut se construire avec le futur.
Enfin l'ennemi décampe ; c'est là ce que le prince attendait ; il part à ce premier mouvement ; déjà l'armée hollandaise avec ses superbes étendards ne lui échappera pas ; tout nage dans le sang, tout est en proie [BOSSUET, Louis de Bourb.]
Auparavant. Il est déjà venu.
Je vous ai déjà dit que je la répudie [RAC., Britann. II, 3]

REMARQUE

  • Déjà, dans les temps simples, se place après le verbe : il revient déjà, dans les temps composés, il se met entre l'auxiliaire et le participe : il est déjà revenu ; quelquefois on le place à la tête de la phrase, surtout dans le style historique : déjà l'ennemi avait pris la fuite.
    Déjà frémissait dans son camp l'ennemi confus et déconcerté ; déjà prenait l'essor, pour se sauver dans ses montagnes, cet aigle dont le vol hardi avait d'abord effrayé nos provinces [FLÉCH., Turenne.]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Fame sui, si ne me tairé, Ains voil dès jà tout reveler ; Car fame ne puet riens celer [, la Rose, 19419]
  • XVe s.
    Et y arriva environ sept heures du matin, et des jà y avoit cinq ou six enseignes du roi qui estoient arrivées [COMM., I, 3]
  • XVIe s.
    Compaing, si je montasse aussy bien comme j'avalle, je feusse desjà on dessus la sphere de la lune [RAB., Pant. II, 14]
    Son peché palle il voit courir devant Les pieds ailez de la peine suyvant Qui jadé-jà les deux talons luy presse [DU BELLAY, III, 22, recto]
    Ma vie desesperée, à la mort deliberée Ja-desjà se sent courir [ID., ib. III, 83, recto]
    Mais si vous n'estes à la court, et que le dict prothonotaire ait desjà tenu les dicts propos, il ne sera jà besoing que vous luy en parliez [MARG., Lett. 151]

ÉTYMOLOGIE

  • Dès et jà ; bourguig. degy.

déjà

DÉJÀ. adv. de temps. Dès l'heure présente, dès à présent. Avez-vous déjà fini? Est-il déjà quatre heures? Le courrier est-il déjà arrivé? Il y a déjà trois heures que nous marchons. Cet enfant marche déjà. Quoi! déjà?

Il signifie également Dès lors, dès le temps, dès le moment dont on parle, et s'applique tant au passé qu'à l'avenir. Déjà le soleil était sur l'horizon. La place était déjà prise quand il arriva. Les deux champions en étaient déjà venus aux mains, lorsque... Un jour passera et déjà ses belles résolutions s'évanouiront.

Il se prend aussi pour Auparavant. J'avais déjà été chez vous pour vous voir. Je vous ai déjà dit ce que je pensais.

déjà


DÉJà, adv. de tems. [1re é fer. l'à doit porter un accent grâve. On écrivait autrefois desjà.] 1°. Dès cette heure, dès à présent. Trév. Acad. Rich. Port. Cette définition~ ne me parait pas juste; parce que, dès cette heure, dès à présent se disent relativement à la persone qui parle, qui raconte, et ne peuvent s'apliquer à celle dont on parle. Au lieu de dire, il est déjà arrivé, diroit-on, il~ est arrivé dès cette heure? Non, sans doute. Et un Historien qui dit: "Déjà les armées commençoient à s'ébranler, pourrait-il dire à la place, dès à présent les armées commençaient à s'ébranler? Encôre moins. Je traduirais donc déjà par il y a quelque temps, quelques momens, et avec l'imparfait, dès lors, dès ce moment. Encôre cela ne rend-il pas bien l'idée de déjà, et n' est pas bien aplicable à tous les câs. Il y a bien des mots qu'on ne peut définir, et dont on embrouille la signification en les définissant. — 2°. Déjà signifie quelquefois auparavant. "j'avois déjà été chez vous.
   Rem. Déjà se met ordinairement après le verbe, dans les temps simples; et dans les temps composés, entre l'auxil. et le partic. "Il fait déjà son paquet: "Il est déjà arrivé; je l'ai déjà dit. Il est fort mal placé après le participe. "Il renvoie à l'ouvrage qu'il a donné déjà sur les ruines de la Grèce. Ann. Litt. — Quelquefois on le place à la tête de la phrâse sur-tout dans le style historique. Déjà l'aile droite était rompuë; déjà plusieurs corps fuyaient à la débandade, etc.

Traductions

déjà

schon, bereitsalready, by now, yetal, reeds, alreeds, alvast, al eerder, van tevoren, vast, eerder, nou, nuכבר (תה״פ), כְּבָרal, alreeds, klaar, reedsjauž, jižalleredeήδη, κιόλας, κιόλαjamyajonú þegargiàiamjużdeja, şiуже, ушеredan, allaredan, rendaha şimdiden, halihazırda, zatenalleredeبِالفِعْلvećすでに이미แล้วđã已经вече (deʒa)
adverbe
1. au moment où l'on parle Il est déjà parti. J'ai terminé. - Déjà ?
2. dans le passé, avant J'ai déjà vu ce film.

déjà

[deʒa] adv
(= dès à présent) [avoir terminé, être prêt] → already
J'ai déjà fini → I've already finished.
(= auparavant) [être allé, avoir visité] → before
As-tu déjà été en France? → Have you been to France before?
(valeur de renforcement) c'est déjà pas mal → that's not too bad, that's not too bad at all
c'est déjà quelque chose → it's a start
(accompagnant une question) quel nom, déjà? → what was the name again?