denture


Recherches associées à denture: dentition

denture

n.f.
Ensemble des dents considérées du point de vue de leur nombre, de leur forme et de leur disposition sur les mâchoires dentition

DENTURE

(dan-tu-r') s. f.
Assemblage de dents, naturel ou artificiel. Ordre dans lequel les dents sont rangées. Une belle denture.
Terme de mécanique et d'horlogerie. Le nombre des dents d'une roue.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Qu'aprent poulain en denteüre, Tenir le veut tant come il dure [GAUTIER DE COINSI, dans le Dict. de DOCHEZ.]
  • XIVe s.
    Dit on que ce que on aprent en denteure, on veult tenir en vieillesse [GASTON PHÉBUS, Chasse, ms. p. 134, dans LACURNE]
  • XVe s.
    J'aim par amour la plus belle figure Que nulz homs puist de ses yeux regarder ; Courte et grosse est, et s'a la denteüre, Groin et cheveux com hure de sanglier, Barbe au menton ; elle me fait trembler [E. DESCH., Poésies mss. f° 220, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Dent.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    DENTURE. Ajoutez : - REM.
  • 1. Denture n'est ni dans l'Académie, 1694, ni dans Furetière, 1690. Il est dans Furetière, édit. de 1701 revue par Basnage. Richelet complété, 1759, dit : " Denture, l'ordre dont les dents sont rangées ; rang de dents. Ce mot est bas et populaire. " L'Académie de 1762 a : " Ordre dans lequel les dents sont rangées. Une belle denture. "
  • 2. Ce mot est dans Florian : Celui-ci [le lion] montra sa denture Pour prouver qu'il avait raison, Fables, III, 22.

denture

DENTURE. n. f. Ensemble des dents; ordre dans lequel elles sont rangées. Une belle, une bonne denture. Denture artificielle.

En termes d'Arts, il se dit du Bord denté d'une roue. Une roue à denture d'acier.

Traductions

denture

משנן (ז), מְשַׁנֵּן