déroute

(Mot repris de deroute)
Recherches associées à deroute: déroutée

déroute

n.f.
1. Fuite en désordre d'une troupe vaincue : L'armée ennemie est en déroute débâcle, débandade
2. Fig. Situation catastrophique ; faillite : La déroute d'une grande entreprise déconfiture

déroute

(deʀut)
nom féminin
figuré échec complet, situation désastreuse la déroute d'un parti politique une armée en déroute

DÉROUTE

(dé-rou-t') s. f.
Fuite de troupes rompues et en désordre.
Et contre son beau-père ayant besoin d'asiles, Sa déroute orgueilleuse en cherche aux mêmes lieux Où contre les titans en trouvèrent les dieux [CORN., Pomp. I, 1]
Je me vis en déroute avec toutes mes forces [ID., Attila, I, 1]
À Paris on dit et on croit savoir que c'est une vraie déroute ; toute l'infanterie a été défaite, et la cavalerie en fuite et en désordre [SÉV., 205]
Les Assyriens furent mis en déroute [BOSSUET, Hist. III, 4]
Restait cette redoutable infanterie de l'armée d'Espagne, dont les gros bataillons serrés demeuraient inébranlables au milieu de tout le reste en déroute et lançaient des feux de toute part [ID., Louis de Bourbon.]
Mais sans doute l'empereur croit, en datant cinq jours de cette ville, donner à une déroute l'apparence d'une lente et glorieuse retraite [SÉGUR, Hist. de Nap. X, 2]
Déroute se dit aussi de la déconfiture ou déconvenue qu'éprouve une personne ou un parti.
Pour les mettre en déroute eux et tous leurs complices, Je n'ai qu'à déployer l'appareil des supplices [CORN., Pomp. IV, 5]
Le cavalier en désordre sortit en déroute, croyant être ensorcelé [il s'agit d'aiguillettes nouées] [SÉV., 37]
Mettre quelqu'un en déroute, le battre dans une discussion, le mettre hors d'état de répondre. Familièrement. Être, se mettre en déroute, se déranger. Il ne travaille plus depuis huit jours, il s'est mis en déroute, en pleine déroute ; le voilà encore en déroute.
Fig. Renversement total des affaires de quelqu'un.
Elle en use comme on en use dans la déroute des familles [MASS., Car. Jeûne.]
C'est ainsi que souvent par une forcenée Une triste famille à l'hôpital traînée Voit ses biens en décret sur tous les murs écrits De sa déroute illustre effrayer tout Paris [BOILEAU, Sat. X]
J'ai parlé de la déroute de la Touanne et de Sauvion [SAINT-SIMON, 99, 53]

ÉTYMOLOGIE

  • Ancien participe derout ou deront, qui signifie rompu, dispersé, du latin diruptus, de de ou di, et ruptus, rompu (voy. ROUTE et ROMPRE).

déroute

DÉROUTE. n. f. Fuite de troupes qui ont été défaites ou qui ont pris l'épouvante d'elles- mêmes. Déroute complète. Dans la déroute, il se fit un grand carnage. Mettre une armée, mettre l'ennemi en déroute.

Il se dit figurément de la Ruine des affaires de quelqu'un. Ses affaires sont en déroute. Cet accident a mis la déroute dans ses affaires.

Fig. et fam., Mettre quelqu'un en déroute dans une dispute, Le déconcerter, le mettre hors d'état de répondre.

déroute


DÉROUTE, s. f. [De-rou-te; 1reé fer. dern. e muet.] Au propre, fuite des troupes, qui ont été défaites. "C'est dans la déroute que se fait le grand carnage. — Au figuré, désordre des afaires d'un homme. Ses afaires sont en déroute.
   Rem. 1°. DÉFAITE, DÉROUTE (synon.) Le 2d ajoute au 1er, et désigne une armée qui fuit en désordre, et qui est totalement dissipée. Beauzée. La déroute supôse la défaite; mais elle ne supôse pas toujours une défaite bien grande. La défaite n'est pas toujours suivie de la déroute. "Des terreurs paniques ont souvent produit des déroutes, dans des armées qui non seulement n'étoient pas défaites, mais qui étaient victorieûses.
   2°. On dit, mettre en déroute, être mis en déroute; mais je ne crois pas qu'on dise, se mettre en déroute soi-même: cette expression anonce l'impulsion d'une caûse étrangère. "L'armée marcha à la pointe du jour, et dès qu'elle parut, les énemis se mirent en déroute. D'Avr. — Se débander, s' enfuir à la débandade, auraient été là le terme propre. = Au reste, mettre en déroute, est une de ces locutions qui ne soufrent point de changement, ni d'addition. "Ils furent mis dans une entière déroute, dit le P. Barre (Hist. d'Allemagne.) Je crois qu'il faut dire, ils furent mis entièrement en déroute.

Synonymes et Contraires

déroute

nom féminin déroute
1.  Défaite d'une armée.
Traductions

déroute

הבסה (נ), מפלה (נ), נסיגה תחת לחץ (נ), תבוסה (נ), הֲבָסָה, מַפָּלָה

déroute

rout

déroute

擊潰

déroute

패주

déroute

[deʀut] nf (MILITAIRE)rout (fig)total collapse
en déroute → routed
mettre en déroute → to rout