desçu

DESÇU (AU)

(ô-dè-su) loc. adv.
À l'insu de.
L'une au desçu des siens te montre son ardeur [CORN., Mélite, II, 7]
(corrigé plus tard en : à l'insu).
Au desçu des autres [RETZ, Œuvr. éd. Feillet et Gourdault, t. IV, p. 433]
Celui-là se trompe qui croit faire quelque chose au desçu des dieux [RAC., Rem. sur Pindare, t. VI, éd. Paul Mesnard, p. 12]
Cette locution vieillit, cependant elle est bonne.

REMARQUE

  • On trouve aussi l'orthographe au déçu.
    On crut que l'accusation avait été intentée au déçu du prince [PERROT D'ABLANCOURT, Tacite, Annales, VI, 47]
    C'est une mauvaise orthographe qui induit en erreur en faisant croire que c'est le verbe décevoir.