despote


Recherches associées à despote: despotique

despote

n.m. [ gr. despotês, maître ]
Chef d'État, souverain qui s'attribue un pouvoir absolu et arbitraire ; dictateur, tyran.
n.
Personne qui exerce sur son entourage une domination excessive : Leur mère est une despote.

DESPOTE1

(dè-spo-t') s. m.
Prince qui gouverne avec une autorité arbitraire et absolue. Les despotes de l'Asie.
Comment l'honneur serait-il souffert chez le despote ? il fait gloire de mépriser la vie, et le despote n'a de force que parce qu'il peut l'ôter [MONTESQ., Espr. III, 8]
Ces despotes altiers partagent l'univers [VOLT., Tancr. I, 1]
Le hardi Japonais n'attend pas qu'au cercueil Un despote insolent le plonge d'un coup d'œil [ID., Orphel. V, 5]
Trop souvent le danger rallie à la domination absolue, et dans le sein de l'anarchie un despote même paraît un sauveur [MIRABEAU, Collection, t. I, p. 350]
Et nous n'aurons rien fait en entrant au tombeau Qu'avancer le pouvoir d'un despote nouveau [LEGOUVÉ, Épichar. et Néron, I, 3]
Par extension, prince qui abuse ou que l'on suppose abuser d'une autorité qui en soi n'est pas absolue. Quelques-uns traitent Louis XIV de despote.
Fig. Personne qui s'arroge une autorité tyrannique. Cet homme, cette femme est un despote dans sa famille. Par extension, celui, celle qui abuse de son autorité en un moment donné pour faire faire à un autre ce qui ne lui convient pas.
Quel diable de petit despote mon oncle s'est donné là [sa femme] ! [BAYARD et POTRON, Laure et Delphine, II, 14]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    En grec despotes, c'est seigneur de la chose de laquelle il puet dire : ce est mien [ORESME, Thèse de MEUNIER.]

ÉTYMOLOGIE

  • Terme grec signifiant maître, qu'on rattache à une origine sanscrite : dasa, contrée, et patis, maître.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    1. DESPOTE. Ajoutez :
    Adj.
    Le gouvernement de France a été constamment arbitraire, et souvent despote [Mme DE STAËL, Consid. sur la Révol. franç. I, 3]

DESPOTE2

(dè-spo-t') s. m.
Ancien titre de plusieurs princes grecs, tels que ceux de Servie, de Valachie.
On entendait autrefois par un despote un petit prince d'Europe vassal du Turc et vassal amovible, une espèce d'esclave couronné gouverneur d'autres esclaves [VOLT., Dial. XXIV, 1]
Titre honorifique que les empereurs grecs se réservèrent dans l'origine et qu'ils accordèrent ensuite à leur famille.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Une ville qui est au dispos de Romanie clamée Tarrassine [, Hist. de Loys III duc de Bourbon, p. 321, dans LACURNE]
    La renommée qui s'estendoit parvint aux oreilles du Grand Seigneur, nommé Soliman, auquel il fut presenté par le despote de Servie [YVER, p. 540]

ÉTYMOLOGIE

  • Bas-lat. despotes, despotus, du terme grec signifiant maître (voy. DESPOTE 1).

despote

DESPOTE. n. m. Souverain qui gouverne avec une autorité arbitraire et absolue. Gouverner en despote. Secouer le joug d'un despote.

Il se dit figurément de Quiconque exerce ou s'arroge une autorité absolue, oppressive, tyrannique. Cet homme, qui paraît si doux dans le monde, est un despote dans sa famille. Cet enfant est un petit despote. Quel despote que cette femme!

despote


DESPOTE, s. masc. DESPOTIQUE, adj. DESPOTIQUEMENT, adv. DESPOTISME, s. m. [Dèspote, tike, tikeman, tis-me; 1re è moy. 3e e muet au 1er, 4e e muet aux trois dern.] L'Acad. définit le despotisme, autorité absolue; et Despote, celui qui gouverne despotiquement. Cette définition n'est pas juste. Le despotisme est une autorité non-seulement absolue, mais arbitraire, et qui n'a d'aûtre règle que la volonté de celui qui gouverne. Le Despote est donc celui qui gouverne arbitrairement, et sans avoir d'aûtre règle que sa volonté. On dit, en ce sens, pouvoir despotique, gouvernement despotique, gouverner despotiquement.
   Rem. 1°. Despote est aussi le titre qu'on done aux Princes de Servie et de Valachie. On apèle despotat le pays qui est sous le gouvernement de ces Princes.
   2°. M. Moreau done à Despote le sens de tyran, et lui atribue le même régime, la prép. de. "Il ne devait pas être le Despote de ses frères. Cela est dit contre l'usage.
   3°. * La Bruyère dit, le despotique pour le despotisme. "Quelles grandes démarches ne fait-on pas au despotique, par cette indulgence? "Il n'y a point de Patrie dans le despotique: d'aûtres chôses y supléent: l'intérêt, la gloire, le service du Prince. — Dans cette dernière phrâse, l'Auteur confond le despotique avec le gouvernement monarchique: on le distingue mieux aujourd'hui.
   4°. * On a dit aûtrefois despoticité et despotisme. Le dernier a prévalu et le premier ne se dit plus.

Synonymes et Contraires

despote

nom masculin despote
Chef d'État au pouvoir absolu.
Traductions

despote

despotאוטוקרט (ז), אוטוקרטי (ת), טוטליטארי (ת), נוגש (ז), עריץ (ז), עריץ (ת), עריצי (ת), פרז (ז), רודן (ז), שתלטן (ז), עָרִיץdespootDespotдеспотsatrapo (dɛspɔt)
nom masculin
souverain autoritaire

despote

[dɛspɔt] nmdespot (fig)tyrant