dessiccatif, ive

DESSICCATIF, IVE

(dè-si-ka-tif, ti-v') adj.
Qui a la propriété de dessécher. Substantivement.
En méditant de nouveau sur ces faits, j'avais été conduit à envisager l'étiolement comme une enfance prolongée et la lumière comme une sorte de dessiccatif [BONNET, Us. des feuilles plant. Suppl. 2e.]
Terme de médecine. Qui dessèche les plaies ou quelque partie trop humide. Onguent dessiccatif. Substantivement. Un dessiccatif, un topique propre à dessécher.
Terme de peinture. Huile dessiccative, huile qui rend les couleurs auxquelles on la mêle, propres à sécher promptement. Substantivement. Cette huile est un excellent dessiccatif.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Le medicament sera resolutif et dessicatif, car toute ulcere requiert estre desseichée [PARÉ, V, 13]
    Le secher des fruits tarde quelque peu plus, parce que le miel n'est tant dessicatif que le sucre [O. DE SERRES, 873]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. dessicatiu, dezicatiu ; espagn. desecativo ; ital. disseccativo ; du latin desiccativus, de desiccare (voy. DESSÉCHER).