destin

destin

n.m. [ de destiner ]
1. Loi supérieure qui semble mener le cours des événements vers une certaine fin : Le destin a voulu qu'il meure jeune destinée, fatalité
2. Avenir, sort réservé à qqch : Quel sera le destin de cette invention ?
3. L'existence humaine, en tant qu'elle semble prédéterminée : Cette famille a eu un destin tragique sort

DESTIN

(dè-stin) s. m.
L'enchaînement des choses considéré comme nécessaire. La mythologie faisait du destin une divinité supérieure à Jupiter même.
Des arrêts du destin l'ordre est invariable [CORN., Tois. d'or, V, 7]
Le destin, aux grands cœurs si souvent mal propice, Se résout quelque fois à leur faire justice [ID., Poly. I, 4]
Le plus heureux destin surprend par les divorces, Du trop de confiance il aime à se venger [ID., Sertor. II, 2]
Qu'au livre du destin les mortels peuvent lire [LA FONT., Fabl. II, 13]
Le bien nous le faisons, le mal c'est la fortune, On a toujours raison, le destin toujours tort [ID., ib. VII, 14]
....Quand le mal est certain, La plainte ni la peur ne changent le destin [ID., ib. VIII, 12]
Mais un heureux destin le conduit en ces lieux [RAC., Andr. II, 3]
Souffrez que je suive ce que les destins ont marqué [FÉN., Tél. VI]
Il est des êtres malheureux qui se promettent de tromper le destin en fuyant devant lui [RAYNAL, Hist. phil. V, 19]
Sort, issue.
Solamir veut tenter le destin des batailles [VOLT., Tancr. III, 5]
J'ignore du combat quel sera le destin [ID., Scythes, IV, 7]
Condition que le destin assigne. On ne peut fuir son destin.
Mais elle était du monde où les plus belles choses Ont le pire destin ; Et rose, elle a vécu ce que vivent les roses, L'espace d'un matin [MALH., VI, 18]
Laissez à son destin cette ingrate famille [CORN., Poly. IV, 6]
Là, je menai l'objet qui fait seul mon destin [ID., Ment. I, 5]
Jusqu'ici don Louis.... A caché ses destins aux yeux de tout l'état [MOL., D. Garc. I, 2]
Et soudain il [le sénat] commet aux soins de ce grand homme La fortune du monde et le destin de Rome [BRÉBEUF, Phars. V]
Pour savoir nos destins j'irai vous retrouver [RAC., Andr. I, 4]
Vous l'accusez, seigneur, de ce destin bizarre [ID., ib. III, 1]
....Elle amène aussi cette jeune Ériphile, Que Lesbos a livrée entre les mains d'Achille Et qui de son destin qu'elle ne connaît pas Vient, dit-elle, en Aulide interroger Calchas [ID., Iphig. I, 4]
Qui seul fait à son gré le destin de la terre [BOILEAU, Poés. div. 18]
Connais-tu ton destin ? sais-tu quelle est ta mère ? [VOLT., Zaïre, II, 3]
Malheureux.... ce mot seul déjà vous importune ! On craint d'être forcé d'adoucir mes destins ! Rassurezvous, cruels.... [GILB., le Poëte malh.]
Vie, existence.
Lélie : Le trépas me doit seul prêter son assistance. - Mascarille : Voilà le vrai moyen d'achever son destin [MOL., l'Étour. V, 10]
C'est dans votre festin Que ce soir, par votre ordre, on tranche son destin [CORN., Sertor. I, 1]
Si dans mes alarmes Le ciel me permettait d'abréger un destin.... [VOLT., Orphel. I, 5]

SYNONYME

  • DESTIN, DESTINÉE, SORT. Le destin est ce qui destine, c'est-à-dire l'enchaînement nécessaire des choses. La destinée est ce qui est destiné, c'est-à-dire ce qui résulte de cet enchaînement nécessaire. Le destin conduisit Alexandre à Babylone où une fièvre devait finir sa destinée de victorieux et de conquérant. Mais ces deux mots sont si voisins, que, pour peu qu'on en abuse conformément à cet abus qui est permis en toutes les langues, ils retombent l'un dans l'autre. Sort répond soit à destin, soit à destinée, avec cette nuance qu'au lieu de considérer la nécessité qui enchaîne les choses, on considère ce qu'elles ont de fortuit.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Et tel destin m'ont doné li felon.... [, Couci, VI]
  • XIIIe s.
    Et ses filles andeux [toutes deux], Dieu leur doint bon destin [, Berte, LV]
    Si est le moustiers de latin Fais en l'onnour et el destin [à la destination] De la douce mere saintisme [PH. MOUSKES, ms. p. 280, dans LACURNE]
  • XVIe s.
    Cela est escrit es destins [RAB., Pant. IV, Prologue de l'auteur.]

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. DESTINER ; provenç. desti ; espagn. et ital. destino.

destin

DESTIN. n. m. Puissance mystérieuse à qui les anciens attribuaient le pouvoir de déterminer d'avance et d'une façon irrévocable la suite des événements. Destin immuable. Les païens avaient fait du destin une puissance à laquelle les dieux mêmes étaient soumis. L'ordre du destin. Les arrêts du destin. Le livre du destin. On dit également Destin et Destins. Le destin ennemi. Les destins favorables.

Il se prend aussi pour le Sort particulier d'une personne ou d'une chose, en tant qu'il résulte de forces extérieures invincibles, et pour Ce qui arrive aux hommes, de bien ou de mal, indépendamment de leur volonté. On ne peut fuir son destin. Un heureux destin. Un destin funeste. Son destin le voulait ainsi. C'est le destin des grands hommes. Le destin, les destins d'un empire. Le destin des combats.

Il se dit, en poésie, pour Ensemble de la vie, de l'existence. Il a terminé son destin, ses destins. Trancher, abréger le destin, les destins de quelqu'un.

destin

Destin, id est, Destination, ou predestination, Fatum.

destin


DESTIN, s. m. [Dès-tein; 1reè moy. — On écrivait aûtrefois destein, comme on écrit encôre dessein.] Destin, se dit 1°. De la fatalité. Il ne se dit qu'en parlant des Payens. Destin immuable, irrévocable. "Les ordres, les arrêts du destin. — Les Poètes disent indiféremment, le destin, ou les destins. = 2°. Il se dit pour sort, pour ce qui arrive ordinairement de bien ou de mal à chacun. "On ne peut fuir son destin. "C'est le destin des grands hommes, d'être persécutés pendant leur vie, et d'être célébrés après leur mort.
   DESTIN, DESTINÉE (synon.) On dit souvent l'un et l'aûtre indiféremment. Destin, est le seul bon, quand il est personifié. "Les orâcles du destin. Destinée vaut mieux, quand on parle de ce à quoi on est destiné. "Telle est la destinée des Rois et des Princes de la Terre, d'être établis pour la perte, comme pour le salut du reste des hommes. Massil. Voy. DESTINÉE.

Synonymes et Contraires

destin

nom masculin destin
1.  Puissance supérieure.
destinée, fatalité, hasard, nécessité -littéraire: fatum, fortune.
2.  Existence humaine.
existence, sort, vie -littéraire: lot.
3.  Sort réservé à quelque chose.
avenir, fortune -littéraire: condition.
Traductions

destin

destiny, fateגד (ז), גורל (ז), יד הגורל (נ), גַּד, גּוֹרָלnoodlot, lot(sbestemming), toekomst, lotosudSchicksal, Losdestino, fatoμοίρα, πεπρωμένοقَدَرskæbnedestinokohtalosudbina運命운명skjebnelos, przeznaczeniedestinoсудьбаödeโชคชะตา, ชะตากรรมkadersố phận, vận mệnh命运命運 (dɛstɛ̃)
nom masculin
1. avenir décidé à l'avance accepter son destin
2. existence, vie un destin cruel

destin

[dɛstɛ̃] nm
(= fatalité, destinée) → fate
(= avenir) [œuvre, civilisation] → destiny