destituer

(Mot repris de destituâtes)

destituer

v.t. [ lat. destituere, placer à part ]
Déposséder qqn de sa charge, de sa fonction, de son grade : Destituer un chef d'État démettre, déposer révoquer

destituer


Participe passé: destitué
Gérondif: destituant

Indicatif présent
je destitue
tu destitues
il/elle destitue
nous destituons
vous destituez
ils/elles destituent
Passé simple
je destituai
tu destituas
il/elle destitua
nous destituâmes
vous destituâtes
ils/elles destituèrent
Imparfait
je destituais
tu destituais
il/elle destituait
nous destituions
vous destituiez
ils/elles destituaient
Futur
je destituerai
tu destitueras
il/elle destituera
nous destituerons
vous destituerez
ils/elles destitueront
Conditionnel présent
je destituerais
tu destituerais
il/elle destituerait
nous destituerions
vous destitueriez
ils/elles destitueraient
Subjonctif imparfait
je destituasse
tu destituasses
il/elle destituât
nous destituassions
vous destituassiez
ils/elles destituassent
Subjonctif présent
je destitue
tu destitues
il/elle destitue
nous destituions
vous destituiez
ils/elles destituent
Impératif
destitue (tu)
destituons (nous)
destituez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais destitué
tu avais destitué
il/elle avait destitué
nous avions destitué
vous aviez destitué
ils/elles avaient destitué
Futur antérieur
j'aurai destitué
tu auras destitué
il/elle aura destitué
nous aurons destitué
vous aurez destitué
ils/elles auront destitué
Passé composé
j'ai destitué
tu as destitué
il/elle a destitué
nous avons destitué
vous avez destitué
ils/elles ont destitué
Conditionnel passé
j'aurais destitué
tu aurais destitué
il/elle aurait destitué
nous aurions destitué
vous auriez destitué
ils/elles auraient destitué
Passé antérieur
j'eus destitué
tu eus destitué
il/elle eut destitué
nous eûmes destitué
vous eûtes destitué
ils/elles eurent destitué
Subjonctif passé
j'aie destitué
tu aies destitué
il/elle ait destitué
nous ayons destitué
vous ayez destitué
ils/elles aient destitué
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse destitué
tu eusses destitué
il/elle eût destitué
nous eussions destitué
vous eussiez destitué
ils/elles eussent destitué

DESTITUER

(dè-sti-tu-é) v. a.
Renvoyer un fonctionnaire public de son emploi. Destituer un préfet, un maire.
C'était à l'Académie à s'en faire justice elle-même, puisque ses statuts l'autorisent et même l'obligent à destituer un académicien qui aura fait quelque action indigne d'un homme d'honneur [D'OLIVET, Hist. de l'Acad. t. II, p. 47, dans POUGENS]
Dépourvoir, priver. Le naufrage qui jeta Robinson dans son île l'avait destitué de toute sorte de ressources.
Après avoir clairement désigné une chose, on lui donne un nom que l'on destitue de tout autre sens [PASC., Géom. sect. 1]
Nous avons accusé Dieu d'avoir, contre sa promesse, destitué son Église des moyens ordinaires qu'il a établis pour la conduire [FÉN., t. II, p. 20]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Pour oster le cours des mauveses monoyes qui corrent en nostre royaume, en grand deception de nous et de nostre peuple, lesquelles y ont esté aportées et mises pour greigniour pris qu'elles ne valoient, pour coy les nostres ont esté destituées et gastées et portées hors de nostre royaume [, Ordonn. des rois de France, t. I, p. 770]
  • XVe s.
    Sans ce que aucuns des supports d'iceluy college en soit ou puisse estre desapointé, demis ou destitué sa vie durant [, Lett. patent. nov. 1482]
  • XVIe s.
    Le as-tu esprouvé tant destitué de gens, d'argent, ....que il ne peust resister à tes inicques assaults ? [RAB., Gar. I, 31]
    Et comme Minutius dictateur eust nommé pour maistre de la chevalerie C. Flaminius, il en fut destitué, et mis un autre en sa place, pour.... [AMYOT, Marcel. 5]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. et espagn. destituir ; du latin destituere, de la préposition de, et stituere, pour statuere, poser, fixer (voy. STATUER).

destituer

DESTITUER. v. tr. Déposer quelqu'un, le priver de sa charge, de sa fonction, de son emploi. Destituer un professeur, un conseiller d'État, un employé. On l'a destitué de son emploi, de la tutelle de son neveu.

Le participe passé DESTITUÉ, ÉE, s'emploie comme adjectif, dans le sens de Dépourvu, dénué, en parlant des Choses. Une crainte destituée de fondement.

destituer

Destituer et delaisser une chose commencée, Destituere rem inchoatam.

Traductions

destituer

depose, dismissafzetten, ontslaan, ontzetten (uit)abberufen, entheben刪除fjerne제거 (dɛstitɥe)
verbe transitif
enlever son titre, sa fonction à qqn destituer un maire

destituer

[dɛstitɥe] vt [+ roi] → to depose
destituer qn de ses fonctions → to relieve sb of their duties