destructif, ive

DESTRUCTIF, IVE

(dè-stru-ktif, kti-v') adj.
Qui a la vertu de détruire.
Malgré de tels vices, et dont la plupart étaient si destructifs de la société, c'était [Mme de Nangis] la fleur des pois à la cour et à la ville [SAINT-SIMON, 39, 193]
Cette idée seule est destructive de toute administration [VOLT., Phil. II, 303]
De là les scènes les plus honteuses et les plus destructives de la subordination et de la discipline [ID., Louis XV, 34]
Philosophie destructive de toutes les croyances [STAËL, Allemagne, III, 6]
Mettre les fondations à l'abri d'une humidité constante et insensiblement destructive [GRIMAUD, Comptes rendus, Acad. des sc. t. LII, p. 99]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. destructiu ; espagn. destructivo ; ital. distruttivo ; du latin destructivus, de destruere (voy. DÉTRUIRE).