détachement

(Mot repris de detachement)

détachement

n.m.
1. État, comportement d'une personne qui ne manifeste aucun intérêt pour qqn ou qqch : Elle parle de lui avec détachement indifférence désaffection, désintérêt ; intérêt
2. Position, endroit où un fonctionnaire, un militaire a été détaché : Le policier a demandé son détachement dans le Sud mutation
3. Élément d'une troupe de militaires chargé d'une mission particulière : Un détachement veillera sur l'ambassade.

DÉTACHEMENT

(dé-ta-che-man) s. m.
État de celui qui est détaché, délivré d'un sentiment, d'une opinion, d'une passion. Il est dans un grand détachement de ses intérêts personnels.
Terme mystique. État de l'âme qui, séparée de tout attachement au siècle, n'a plus d'autre aspiration que vers le ciel.
Dans la retraite la plus sainte Il n'est si haut détachement Qui, des tentations affranchi pleinement, N'en sente quelquefois l'atteinte [CORN., Imit. I, 13]
Romps jusqu'aux moindres nœuds qui puissent t'engager ; Dans le détachement tu trouveras des ailes Qui porteront ton cœur jusqu'aux pieds de ton Dieu [ID., ib. II, 8]
La haine du monde et de vous-même, le détachement du monde et de ses biens [BOURD., Nativité de J. C. 2e avent, p. 523]
Quand vous aurez bien considéré ce que c'est qu'un détachement parfait et solide, peut-être aussi avouerez-vous que vous en êtes encore bien éloigné [ID., Instruct. sur la mort, Exhort. t. II, p. 325]
À l'égard du détachement de cœur de toutes les choses de la terre [MASS., Or. fun. profess. rel. 3]
Le détachement de toutes les créatures qu'il vous impose [ID., Car. Élus.]
Terme de guerre. Partie de troupe que l'on sépare du gros de l'armée et que l'on charge d'une mission spéciale. Former, envoyer un détachement.
Il commanda ce détachement qui fit en Alsace les merveilles que vous savez [BOSSUET, Louis de Bourbon.]
Si un général d'armée a un détachement délicat à faire, il est forcé de le donner au balourd qui est à marcher [SAINT-SIMON, 409, 126]
Il fondit sur la cavalerie du roi, qui, n'étant point soutenue par le détachement de Creuts, fut rompue à son tour [VOLT., Charles XII, 4]
Par extension.
Louise Hollandine, sœur d'Édouard, se fit catholique à Port-Royal ; elle suivit un détachement qui se fit de ce célèbre monastère [SAINT-SIMON, 219, 198]
Terme de marine. Partie de l'équipage ou partie des bâtiments d'une armée. Réunion d'embarcations qu'on envoie pour quelque service particulier.

ÉTYMOLOGIE

  • Détacher.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    DÉTACHEMENT. Ajoutez :
    Ancien terme de droit.
    Bail en premier détachement, synonyme de bail à convenant (voy. BAIL au Supplément) [MÉHEUST, dans Mém. de la Soc. centr. d'Agricult. 1873, p. 300]

détachement

DÉTACHEMENT. n. m. Action de se détacher ou État de celui qui s'est détaché d'une passion, d'un sentiment, de tout ce qui peut captiver trop l'esprit ou le coeur. Être dans un entier détachement de toute espèce d'intérêt. Être dans un parfait détachement des choses du monde.

En termes de Guerre, il se dit d'un Certain nombre de soldats ou d'une Troupe qu'on a détachée d'un corps plus considérable pour quelque service. Former un détachement. Envoyer un détachement d'infanterie, de cavalerie à la découverte. Commander un détachement.

détachement


DÉTACHEMENT, s. m. DÉTACHER, v. a. [Détacheman, ché; 1re é fer. 3e e muet au 1er, é fer. au 2d.] Détachemant, est 1°. Dégagement d'une passion, d'une opinion, etc. "Étre dans un entier détachement de toute sorte d'intérêt, de toutes les chôses du monde. = 2°. Action de détacher des gens de guerre d'un plus grand corps, pour quelque dessein. Faire un Détachement. Il se dit des hommes ainsi détachés, pris collectivement. Comander un Détachement, être d'un Détachement.
   DÉTACHER, est, 1°. séparer d'une chôse ce qui y était ataché; détacher un chien, une tapisserie, un tableau; ou ce qui l' atachait, détacher une épingle, un ruban, une agrafe. = 2°. Tirer d'un corps d'Armée des soldats pris dans un Corps, ou dans plusieurs, pour quelque dessein. On détacha mille chevaux, pour investir la place, "Le Prévôt a détaché des Archers après les voleurs. = 3°. Dégager des opinions, des passions. "La vertu l'a détaché de ses préjugés funestes. "Rien n'est plus capable de nous détacher du monde que les revers et les disgraces. = 4°. Se détacher, se dit dans ces trois acceptions. "Jarretière, ruban qui se détache. "Deux Cavaliers se détachèrent pour faire le coup de pistolet. Se détacher du jeu, se détacher du monde, des chôses du monde. "Il s'est detaché de cette femme.

Synonymes et Contraires

détachement

nom masculin détachement
1.  Sentiment de ne pas être concerné par.
2.  Troupe chargée d'une mission.
Traductions

détachement

Abteilung, Detachementdetachment, draft, force, shift, squad, team, unit, detail, party, secondmentafdeling, detachement, team, detachement [leger], ongeïnteresseerdheid, tijdelijke functie [ambtenaar]הינתקות (נ), היפרדות (נ), התנתקות (נ), נתיקה (נ), פלגה (נ), פלוגה (נ), תלישות (נ), הִפָּרְדוּת, פְּלַגָּה, הִתְנַתְּקוּתafdelingafdelingtaĉmentodestacamento, equipobrigata, distacco, drappellodestacamento, equipe, turma, turnoάγημα (detaʃmɑ̃)
nom masculin
1. indifférence faire preuve de détachement à l'égard de qqn
2. fait pour un fonctionnaire d'occuper d'autres fonctions être en détachement à l'étranger
3. militaire groupe de soldats chargé d'une mission envoyer un détachement

détachement

[detaʃmɑ̃] nm
(attitude)detachment
(= troupe) → detachment
(administratif)secondment (Grande-Bretagne), temporary posting
être en détachement → to be on secondment (Grande-Bretagne), to be on a temporary posting