devenu, ue

DEVENU, UE

(deu-ve-nu, nue) part. passé de devenir
Cet enfant devenu grand. Cet homme devenu riche.
C'est à présent que, devenu véritablement empressé de plaire, Émile commence à sentir le prix des talents agréables qu'il s'est donnés [J. J. ROUSS., Ém. V]
Ce Denys, réduit maintenant presque à la mendicité, et de roi devenu maître d'école, était une grande leçon pour les personnes élevées en dignité [ROLLIN, Hist. anc. Œuvres, t. V, p. 325, dans POUGENS]
Rome, devenue la maîtresse du monde par ses victoires, en devint l'admiration et le modèle par la beauté des ouvrages d'esprit qu'elle produisit presque en tout genre [ID., Traité des Ét. Disc. prélim. 1re partie.]