dextérité

(Mot repris de dextérités)

dextérité

n.f. [ lat. dexteritas, de dexter, qui est à droite ]
1. Habileté, adresse de la main : La dextérité d'un jongleur agilité, virtuosité ; maladresse
2. Habileté dans la manière d'agir ; ingéniosité : Il fit preuve de dextérité pour résoudre cette enquête maestria ; lourdeur

dextérité

(dɛksteʀite)
nom féminin
1. qualité d'une personne habile de ses mains la dextérité d'un artisan
2. qualité d'une personne qui agit habilement résoudre un problème avec dextérité

DEXTÉRITÉ

(dèk-sté-ri-té) s. f.
Adresse de main. Il a fait cela avec dextérité. L'habitude lui a donné de la dextérité.
Le jeune inconnu se jette dans l'arène ; il coupe la tête du lion avec la même dextérité qu'on a vu depuis, dans nos carrousels, de jeunes chevaliers adroits enlever des têtes de maures ou des bagues [VOLT., Babyl. 1]
Fig. Adresse d'esprit.
Il faut un peu de dextérité dans toutes les conditions [PATRU, Plaidoyer 11, dans RICHELET]
Il fût venu lui-même avec moi vous chercher, Si ma dextérité n'eût su l'en empêcher [CORN., Cinna, I, 4]
Obtenir de Médée avec dextérité Ce que refuserait son courage irrité [ID., Médée, II, 5]
....Je te voudrais mal de cette violence Que ta dextérité ferait à mon silence [ID., Rodog. I, 7]
Va plus outre, et par zèle ou par dextérité Joins le vouloir des dieux à leur autorité [ID., Théod. I, 1]
César eut une dextérité admirable à ménager les Gaulois [SAINT-ÉVREMOND, dans RICHELET]
Oui, vos dextérités veulent me détourner D'un éclaircissement qui vous doit condamner [MOL., D. Gar. IV, 8]
Je sais les tours rusés et les subtiles trames Dont, pour nous en planter, savent user les femmes, Et comme on est dupé par leurs dextérités, Contre cet accident j'ai pris mes sûretés [ID., Éc. des f. I, 1]
On ne pouvait assez louer son incroyable dextérité à traiter les affaires les plus délicates, à terminer tous les différends d'une manière qui conciliait les intérêts les plus opposés [BOSSUET, Duch. d'Orl.]
Autant je les charmais par ma dextérité, Autant.... [RAC., Athal. III, 3]
Il vient rempli d'orgueil ou de dextérité [VOLT., Brutus, I, 1]

SYNONYME

  • DEXTÉRITÉ, ADRESSE. Étymologiquement, la dextérité est ce qui se fait avec la dextre, la main droite, et, par conséquent, mieux qu'avec la main gauche. L'adresse est ce qui se fait en allant, comme on disait dans l'ancien français, à droit, c'est-à-dire juste au but. Par là on voit que adresse est plus général que dextérité ; la dextérité étant proprement l'adresse de main, et l'adresse étant l'adresse pour toute chose.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Subtilité, industrie ou dexterité, s'il est licite d'ainsi parler [H. EST., Apol. pour Hérod. p. 150, dans LACURNE]
    Ce que les uns attribuent à la vivacité et dextérité de son entendement, qui de sa nature estoit ainsi aisé ; les autres le referent à un travail extreme [AMYOT, Marcel. 27]
    Toutes ces paroles dites avec grace et dexterité aux ames qui sont simples, ont une merveilleuse force pour les reculer de toutes bonnes apprehensions [pensées] [LANOUE, 497]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. dexteritas, de dexter, droit (voy. DEXTRE). Dextérité était un néologisme au XVIe siècle ; du moins H. Estienne s'excuse de l'employer.

dextérité

DEXTÉRITÉ. n. f. Adresse de la main. Il exécute ce tour avec une grande dextérité.

Il se dit figurément de l'Adresse de l'esprit. Avoir de la dextérité à manier les affaires. Il a conduit cette intrigue avec beaucoup de dextérité.

dexterité

Dexterité, Habilitas, Dexteritas.

Une dexterité naturelle à toutes choses faire, Ad omnia naturalis ingenij dexteritas. Liu.

dextérité


DEXTÉRITÉ, s. f. *DEXTRE, s. f. DEXTREMENT, adv. [Dèkstérité, dèkstre, treman; 1re è moy. 2e é fer. au 1er e muet aux 2 aûtres.] Dextérité, se dit de l'adresse du corps et de celle de l'esprit. "Avoir de la dextérité aux ouvrages de la main. "Il joue des gobelets avec une grande dextérité. — Dextérité à manier les afaires. "Il a conduit cette afaire avec beaucoup de dextérité. Voy. ADRESSE.
   *DEXTRE, la main droite. Vieux mot, qui n'est plus bon que pour le marotique. Le Dict. de Trév. dit que c'est un terme de Théologie. "J. C. est assis à la dextre de Dieu son Père. L'Acad. dit aussi, à la dextre de Dieu, à la dextre du Tout-Puissant, à la dextre du Père; mais elle remarque qu'il ne se dit que dans ces phrâses, où même il est vieux. On dit aujourd'hui, à la droite.
   On lit dans Froissart, qu'au dîner du Sacre de Charles VI, en 1380, les cinq Oncles du Roi Brabant, Berry, Anjou, Bourgogne et Bourbon s'assirent à table bien loin de lui, et l'Archevêque de Rheims et aûtres Prélats à sa dextre.
   Boileau, dans le Lutrin, s'est servi de ce mot. Il dit du Prélat, le Héros du Poème:
   Mais bientôt rapelant son antique prouesse,
   Il tire du manteau sa dextre vengeresse,
   Il part, et de ses doigts saintement alongés,
   Bénit tous les passans, en deux files rangés.
Corneille avait dit auparavant:
   Vous, dignes comandans, vous, dextres aguerries.
Le Lutrin est un Poème héroï-comique où les vieux mots peuvent trouver leur place. Mais dans une Tragédie, ou un Poème sérieux, on n'aprouverait peut-être pas dextre, sur-tout au pluriel.
   Dextrement, avec dextérité, parait aussi vieux, et hors d'usage. L'Acad. l'admet pourtant encore pour le style familier. "Il a fait cela fort dextrement. On l'admettait autrefois dans tous les styles. "Un Peintre peignit un rideau si dextrement, qu'on s'avisa de le tirer. D'Ablancourt.

Synonymes et Contraires

dextérité

nom féminin dextérité
1.  Habileté de la main.
gaucherie, inhabileté, maladresse.
Traductions

dextérité

dexterity

dextérité

זריזות אצבעות (נ), תבונת כפיים (נ)

dextérité

ekzerciteco

dextérité

destrezza

dextérité

Geschicklichkeit

dextérité

сръчност

dextérité

靈巧

dextérité

obratnost

dextérité

fingerfärdighet

dextérité

[dɛksteʀite] nfskill, dexterity