dextrochère

(Mot repris de dextrochères)

DEXTROCHÈRE

(dèk-stro-kê-r') s. m.
Terme de blason. Bras droit représenté dans un écu avec la main, et par opposition à senestrochère, qui se dit du bras gauche.

ÉTYMOLOGIE

  • Bas-lat. dextrocherium, de dexter, droit, et terme grec signifiant main.

dextrochère

DEXTROCHÈRE. s. m. Terme de Blason. Il se dit d'Un bras, soit nu, soit garni d'un fanon. DEY

dextrochere

Dextrochere, m. penac. Est un mot usité par les Rois d'armes, Herauts, poursuivants, et blasonneurs d'armoiries, par lequel ils entendent le bras dextre, depuis le coulde jusqu'à la main esployée inclusivement, au col duquel (qui est la joincture des deux) pend le plus souvent un Fanon frangé par bas, et couvert, chargé ou revestu d'Hermines. Ainsi Jean Feron au catalogue des Grands-maistres de France blasonne l'Escu de Messire Pierre de Villiers en Brie, qu'il portoit d'or au chef de gueules, chargé d'un Dextrochere revestu d'Hermines, mouvant du second party, et au catal. des Prevosts de Paris, blasonnant l'Escu de Messire Jaques de Villiers, Seigneur de l'Isle-Adam, dit qu'il portoit d'or au chef d'azur, chargé d'un Dextrochere revestu d'Hermines, qui est d'un Fanon mouvant du second party. Et peu apres, pour blason de l'Escu d'un autre Jaques de Villiers, Seigneur aussi de l'Isle-Adam, dit pareillement qu'il portoit d'azur au chef d'or, chargé d'un Dextrochere, revestu d'un Fanon d'Hermines, brisé d'une corniere de sable, mouvant du premier canton, etc. Ce mot est pur Grec, extrait de ces deux déxitérê khéir, (qui signifie dextre main) par syncope doublée du premier, comme aussi le Latin en a extrait le sien Dextra, et le François le sien dextre. Dextrochere, avoir anciennement esté un ornement de femmes qu'elles portoient pendant du bras dextre, en façon de bracelet, et qu'il estoit bien large. Le donne à entendre Jules Capitolin en la vie de Maximinus le Thracien, en ces mots: Erat praeterea, vt refert Cordus, magnitudine tanta, vt octo pedes, digito videretur egressus: Pollice ita vasto, vt vxoris dextrocherio vteretur pro annulo. Dequoy il resulte que les blasonneurs d'armes ont abusé de ce mot, l'usurpans pour le bras, et non pour le Fanon qui en est l'ornement.