dey

dey

[ ] n.m. [ du turc ]
Chef de la régence d'Alger (1671-1830).

DEY

(dè) s. m.
Titre du chef barbaresque qui gouvernait la régence d'Alger.

ÉTYMOLOGIE

  • Turc day ou dey, oncle maternel (comp. le Journal asiatique, janvier 1862, p. 85. Ce titre était anciennement porté par les souverains d'Alger qui gouvernaient sous la protection d'un pacha.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • DEY. - ÉTYM. Ajoutez : M. Defrémery conteste l'étymologie arabe da'i ( a long), celui qui appelle, disant que ce mot ne s'emploie pas sans complément comme da'y ila 'lhakki ( a long dans " da "), qui appelle à la vérité, da'i ila 'ldjihadi ( a long dans " da " et dans " ldjihadi "), celui qui appelle à la guerre sainte ; l'étymologie est, suivant lui, le turc day ou dey, oncle maternel ; les deys d'Alger, dès la fin du XVIIe siècle, s'intitulaient dai ou dhai dans les lettres écrites en arabe ( a long dans les deux cas), et dai ( avec un a long) dans les lettres en turc, toujours sans le aïn qui appartient au mot arabe.

dey

DEY. n. m. Chef de l'ancien gouvernement d'Alger.