diastase

DIASTASE

(di-a-sta-z') s. f.
Terme de chirurgie. Espèce de luxation qui consiste dans la séparation ou écartement de deux os qui étaient contigus, par exemple du tibia et du péroné.
Terme de chimie. Matière blanche, azotée, que l'on extrait de l'orge, de l'avoine, du blé, des pommes de terre, et qui possède la propriété de faire subir à l'amidon une espèce de fermentation qui le gonfle, le distend et sépare la partie gommeuse de la partie tégumentaire ; d'où le nom.

ÉTYMOLOGIE

  • Terme grec signifiant écartement (voy. STASE).

diastase

DIASTASE. n. f. T. de Chirurgie. Écartement, séparation de deux os qui étaient contigus, et particulièrement du tibia et du péroné, du cubitus et du radius.

Il désigne, en termes de Chimie, une Substance azotée qui se produit dans les graines pendant la germination et qui a la propriété de rendre soluble la matière amylacée dont la plante doit se nourrir. La diastase de l'orge est employée dans la fabrication de la bière.

Il se dit, par analogie, de Divers ferments. La diastase tirée du pancréas de certains animaux est employée en médecine pour favoriser la digestion des matières amylacées et des corps gras.

Traductions

diastase

Enzym